Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

 

 

La librairie du Jeu de Paume est fermée pendant les travaux,

mais la vente continue sur notre site !

Si vous souhaitez nous soutenir,

vous pouvez commander parmi nos sélections de livres sur notre site de vente,

en choisissant la livraison à domicile.

Sélection d'essais sur l'art et la photographie

Catalogue de l'exposition : Le Supermarché des images  

Exposition du 11 février au 15 mars 2020, Jeu de Paume, Paris

Le visible semble littéralement déborder d’images (plus de trois milliards d’entre elles circulent chaque jour sur les réseaux sociaux). Ce trop-plein, cette surproduction, il faut les gérer. Il faut stocker les images, les transporter, les formater, organiser leurs échanges et leurs flux. Elles requièrent des infrastructures routières (les câbles Internet), des formes inédites de travail (les modérateurs de contenu, les ouvriers du clic). Et elles transforment notre regard, elles le mobilisent comme il ne l’a jamais été. En observant les mutations parallèles de l’économie financiarisée à l’ère des cryptomonnaies, les œuvres et les textes ici réunis cherchent à saisir, à penser cette nouvelle iconomie de la visibilité.

Sous la direction de Peter Szendy, avec Emmanuel Alloa et Marta Ponsa

Textes d’Emmanuel Alloa, Hervé Aubron, Matthias Bruhn, Yves Citton, Elena Esposito, Jean-Joseph Goux, Maurizio Lazzarato, Catherine Malabou, Marie Rebecchi et Elena Vogman, Antonio Somaini, Peter Szendy, Leah Temper, Dork Zabunyan

Relié, 16,5 x 23 cm, 312 pages, 39 euros

Acheter le catalogue

English Version


Lumières sur ... Datazone, de Philippe Chancel

 

 

 

Au premier regard, la couverture pourrait montrer une accueillante prairie… qui révèle quelques secondes plus tard toute sa cruauté.

En introduction, des photos de la nécropole de Méroé la nuit.

Le temps, l’histoire… l’image…

Ce qui intéresse Philippe Chancel, c’est archiver le présent.

Artiste-photographe dans la lignée des plus grands noms de la photographie documentaire,

Philippe Chancel a capturé, pendant une quinzaine d’années, le réel de notre monde aussi terrifiant qu’il puisse l’être.

Le résultat c’est Datazone, un vaste projet photographique : Le delta du Niger, le Kazakhstan, la Corée du Nord, la France, le Japon, quatorze lieux au total qui font l’actualité de façon récurrente ou sont, au contraire, ignorés des radars médiatiques.

Dans chacune de ces étapes, le photographe adopte une distance critique qui lui permet de rendre compte d’un certain état du monde, à l’heure, pour reprendre le mot de Louis Marin, des « utopies dégénérées ».

Toujours avec cette écriture photographique d’une grande douceur, où chaque centimètre d’image est pleinement réfléchi.

En postface, c’est la Chine contemporaine qui est représentée, dans le brouillard… une nuit blanche ?

Chaque reportage, ou « prélèvement du réel » comme le formule Philippe Chancel est contextualisé par une brève chronique de l’auteur.

Une « Lettre d’Asile » imaginée par Michel Poivert vient enrichir les étapes du périple qui articule Datazone.

Des textes épistolaires, librement inspirés des Lettres Persanes, décrivent la grandeur esthétique du monde en péril et célèbrent une beauté malade.

 

Pascal Priest

Responsable librairie

Jeu de Paume, Paris

empty