Les limites du langage philosophique ; la guerre sainte

À propos

Quelle est la vocation réelle de la pensée philosophique ? Son étymologie, « l'amour de la sagesse », nous rappelle qu'elle n'a pas sa fin en elle-même. Comment a-t-elle pu s'égarer au point de devenir pour la modernité un discours séparé de la vie ? A travers l'étude des premiers textes indo-européens, sanskrits et grecs, René Daumal cherche à retrouver l'usage et le sens d'une pensée qui accompagne et nourrisse véritablement l'existence humaine : « c'est d'ici que part notre pensée, c'est ici qu'elle doit revenir ; mais après quels détours ! » Le sens des textes n'est pas à chercher en eux-mêmes mais dans le quotidien et le concret qu'il éclaire pour les rejoindre et s'y résoudre.



Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9791094512043

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    83 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    93 g

  • Distributeur

    Makassar

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

René Daumal

René Daumal est né en 1908 à Boulzicourt (Ardennes). Ancien élève d'Alain au lycée Henri IV à Paris, il crée en 1928 la revue Le Grand Jeu avec Roger-Gilbert Lecomte, Roger Vaillant et Josef Sima. Après deux ans à New York comme attaché de presse du danseur Ugay Shankar entre 1932 et 1933, il rentre à Paris et vit très misérablement. Son premier ouvrage, Le Contre-Ciel, sort en 1936 et obtient le prix Doucet.
Il continue à écrire abondamment : poésie en prose, articles pour la NRF, correspondance. ses textes sont pour la plupart édités à titre posthume.
Il écrit La Guerre sainte en 1940, alors qu'il est déjà très atteint par la tuberculose dont il décède en 1944.

empty