Traité anti-sentimental

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Traité anti-sentimental

Un virus antimoderne se niche au coeur même de la modernité. Il s'attaque à la production d'images, ce que Masci nomme «la culture absolue», autre force propulsive, aux côtés de la technique, de la modernité. À l'essor effréné de la technique fait écho la promesse réitérée par les images d'un «homme nouveau». Or, le virus antimoderne réintroduit dans les images un contenu et donc de la croyance, aussi bien sentimentale que morale. Il ébranle leur statut d'artefact, de faux-semblant. Or, que devient une société où les images ont cessé de faire «comme si» ? Où elles invitent à croire en leur réalité ? D'autant lorsque nous assistons, aujourd'hui, aux premiers balbutiements d'une fusion entre la technique et cette réalité imaginaire, source d'une superstition nouvelle.

  • EAN 9791030409444
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 112 Pages
  • Longueur 19 cm
  • Largeur 12 cm

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

Francesco Masci

Né en 1967 à Pérouse, Francesco Masci a suivi des études de philosophie en Italie et en Allemagne. En 1994, il s'installe à Paris. Les éditions Allia ont publié en 2005 ses Superstitions, un regard critique sur la culture moderne, productrice d'événements rapidement consommés. Masci nommait alors "superstition" l'attente créée entre chacun de ces événements. Il écrit directement en français.

Broché
empty