Thomas Schütte ; trois actes

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Thomas Schütte ; trois actes

La Monnaie de Paris organise la première rétrospective parisienne de l'artiste allemand Thomas Schütte qui se déploiera dans les cours et dans les espaces intérieurs. Depuis les années 80, l'artiste apparait comme l'un des principaux réinven- teurs de la sculpture. Il est aujourd'hui un artiste majeur et inclassable. À la pluralité des mediums employés par Thomas Schütte (sculpture, installation, photographie, peinture, dessin) correspond un ensemble de genres, celui de du portrait, de la nature morte et du paysage. L'exposition en trois actes - femmes, hommes et architecture - témoigne de la troublante et grinçante analyse que fait Thomas Schütte de l'organisation de la société et de son impact sur les individus. « Mes oeuvres ont pour but d'introduire un point d'intérrogation tordu dans le monde ».

  • EAN 9789461615428
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 192 Pages
  • Longueur 27 cm
  • Largeur 21 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 1 034 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Arts et spectacles > Sculpture / Arts plastiques > Biographies / Monographies

Thomas Schutte

Après des études à l'Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf où il fut élève de Gerhard Richter et Fritz Schwegler, Thomas Schütte émerge au début des années 1980 comme l'un des principaux initiateurs de la nouvelle sculpture allemande, à l'instar d'artistes comme Isa Genzken ou Hubert Kiecol.ÿPlusieurs expositions marquantes ou retrospectives, ont permis à Thomas Schütte d'être révélé au grand public, comme en 1990, au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, et en 1988 à la White Chapel Art Galery à Londres.ÿSchütte trouve une traduction originale de sa réflexion sur la representation du pouvoir et la responsabilité sociale de l'art dans des maquettes d'architecture conçues comme des « modèles à penser ». L'idée de monument est centrale à sa réflexion.ÿL'œuvre de Schütte s'exprime alors de manière plus apaisée dans les gravures, des aquarelles de fleurs et des portraits, certains intimes. Le questionnement sur l'échelle, issu du monument, demeure dans des representations de personnages, silhouttes plus grandes que nature, distantes et absorbées en ells-mêmes.

Relié
empty