Nan goldin the other side

Anglais Nan goldin the other side (édition en anglais)

À propos

Cette édition est une version revue et augmentée du livre culte The Other Side, initialement publié en 1993. Une nouvelle préface de Nan Goldin vient accompagner les images, ainsi qu'une série d'entretiens qui, pour la première fois, donnent la parole aux modèles de la célèbre photographe. Les images de la série datent des années 1970, lorsque Nan Goldin a vécu à Boston avec un groupe de drag-queens, amis intimes dont elle a documenté la grâce et la vulnérabilité. Au début des années 1980, Goldin a relaté la vie d'amis transgenres à New York lorsque le sida a commencé à décimer sa communauté. Dans les années 90, elle a témoigné de l'explosion de la drague comme un phénomène social à New York, à Berlin, à Bangkok et aux Philippines. Les dernières photographies de Goldin sont des portraits intimes, empreints de tendresse, de certains de ses amis les plus aimés. The Other Side est un hommage aux amis queer qu'elle a aimés et dont beaucoup ont été perdus.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie

  • EAN

    9783958296138

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    28 cm

  • Largeur

    23 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    1 200 g

  • Distributeur

    Interart

Infos supplémentaires : Relié  

Nan Goldin

  • Naissance : 12-9-1953
  • Age : 66 ans
  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais

Nan Goldin (Washington DC, 1953) commença à photographier à l'âge de 15 ans. Marquée par le suicide de sa soeur en 1963, c'est en photographiant ses proches qu'elle entame une oeuvre qui reste, par sa technique comme par ses sujets, attachée à l'album de famille. En 1978, elle déménage à New York et, photographiant le monde de la nuit qui s'amuse et expérimente tous les excès, documente ce qu'elle nomme « sa famille étendue » ; ces photographies deviennent le sujet de ses diaporamas et de son premier livre The Ballad of Sexual Dependency. Ce travail bouleversant fait d'elle la première femme photographe à faire de détails intimes de sa vie personnelle une oeuvre artistique et publique, inspirant une nouvelle génération d'artistes.ÿUne cure de désintoxication en 1989 marque un tournant dans sa vie. Elle redécouvre la lumière du jour et retrouve la nature de son enfance. En 1991, elle déménage à Berlin où elle vit jusqu'en 1994.ÿElle y réalise de nombreuses collaborations artistiques, notamment avec le photographe japonais Nobuyoshi Araki pour Tokyo Love et son vieil ami américain David Amstrong pour Double Life, donnant toutes deux lieux à deux publication en 1994. Son travail a trouvé, depuis les années 1990, une reconnaissance internationale et les grandes expositions s'enchainent ; dernière en date, une rétrospective au MoMa en 2017.

empty