Prisonniers volontaires du rêve américain

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Prisonniers volontaires du rêve américain

Longtemps considérées comme un épiphénomène, les gated communities ou enclaves résidentielles privées, closes et gardiennées, se développent maintenant dans le monde entier. Elles ne relèvent donc plus d'une aberration urbaine mais incarnent l'aboutissement d'une longue, voire inexorable, évolution de l'habitat où la mixité sociale et l'hétérotopie deviennent l'exception. Ériger des barrières, s'enclore, se retrouver entre soi, s'adjuger des usages exclusifs, tout cela relève de l'exclusion et non de l'intégration, rôle dévolu depuis toujours à la cité. Mais de quoi ou de qui se prive-t-on en clôturant ? Qui finalement s'exclut le plus d'une société où la cohésion d'ensemble s'avère chaque jour plus menacée par des inégalités grandissantes ? En revenant aux sources du rêve américain, en analysant les principes de fabrication de la ville américaine, on découvre que ce phénomène ne constitue point une rupture, mais forme l'aboutissement logique de stratégies à l'oeuvre depuis longtemps. En sécession avec l'idée classique de la ville et détachés de la notion d'espace public au sens habituel du terme, ces environnements semblent à beaucoup constituer la principale alternative, si ce n'est la seule, aux problèmes de la mégapole. À partir du cas de Los Angeles, l'ouvrage éclaire les conditions qui ont présidé à leur apparition : étalement infini des mégapoles, privatisation de l'espace public, hégémonie du marketing, fragmentation sociale, insécurité urbaine. En s'intéressant aux gated communities, l'auteur interroge la ville contemporaine dans ses différentes manifestations : no-go areas, ghettos, parcs d'attractions, campus d'entreprises, etc. Stéphane Degoutin, designer, graphiste et architecte d'intérieur, s'est vite tourné vers l'étude des phénomènes urbains. Il a été lauréat d'une bourse d'étude dans le cadre du programme " L'envers des villes " initié par la Caisse des dépôts et consignations et l'AFAA. Il poursuit cette interrogation sur le fait urbain dans la création de sites internet dont Nogoland.com ou Googlehouse.net.

  • EAN 9782915456059
  • Disponibilité Disponible
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 17 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 824 g
  • Distributeur Interforum

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

Broché
empty