Vernaculaires ; essais d'histoire de la photographie

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Vernaculaires ; essais d'histoire de la photographie

Le titre évoque l'expression anglaise de « photographie vernaculaire ». « Vernaculaires » désigne ici des images situées hors du champ de l'art et liées à des pratiques propres à un milieu, à un usage très spécifiques. Si ces images sont généralement peu considérés par l'histoire de la photographie, elles jouèrent en leur temps un rôle social important. Clément Chéroux revient, en historien scrupuleux, sur quelques-unes de ces pratiques photographiques oubliées. Certaines se situent au croisement de la science et de l'ésotérisme au XIXe siècle, comme la photographie spirite (« La dialectiques des spectres ») ou l'enregistrement des fluides vitaux (« L'alphabet des rayons invisibles ») ; d'autres renvoient à des usages récréatifs comme la photographie foraine (« Portraits en pied de nez ») ou les techniques photographiques utilisées dans les films de Georges Méliés (« Le grand troc des trucs »). Ce n'est cependant pas par simple goût de la curiosité ou d'anecdotes souvent étonnantes, que ces essais ont été écrits et sont réunis ici. Plus fondamentalement, chacune de ces pratiques pose, à sa manière, question à l'histoire de la photographie. Ainsi, deux textes s'interrogent sur l'amateurisme en photographie (« L'expert et l'usager ») et la réception des photographies d'Atget (« Le décor de la rue »). C'est là une des vertus de la marginalité : en déplaçant les problèmes, elle les rend plus visibles, et donc plus faciles comprendre. En conclusion, Clément Chéroux appelle à une prise en compte de cette photographie vernaculaire qui invite à une relecture de l'histoire établie.

  • EAN 9782912132697
  • Disponibilité Indisponible
  • Nombre de pages 144 Pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 15 cm

Rayon(s) : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie

Clément Chéroux

Clément Chéroux est conservateur pour la photographie au Centre Pompidou. Il a notamment publié "Fautographie, petite histoire de l'erreur photographique" (Yellow Now, 2003), "Henri Cartier-Bresson, le tir photographique" (Gallimard, 2008) et dirigé la publication des catalogues "Le Troisième oeil, la photographie et l'occulte" (Gallimard, 2004), La Photographie timbrée, inventivité visuelle de la carte postale fantaisie (Steidl, 2007) dont il était commissaire. Clément Chéroux est également directeur de la revue Etudes photographiques.

Broché
empty