Emmanuel Levinas, la question le livre

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

L'interrogation sur le livre n'a cessé de nourrir la philosophie d'Emmanuel Levinas. L'absence de cette question dans la tradition philosophique en marque les limites, tout en intimant d'en accroître le territoire. Un préalable critique s'impose : d'abord rompre avec une définition matérielle, instrumentale du livre, "chose parmi les choses", être-sous-la-main, ustensile de la transmission ou de la communication. Poser la question du livre n'exige-t-il pas aussi d'aller au-delà de la définition aristotélicienne de l'homme, animal doué de langage ? Il faut encore interroger le rapport religieux au livre. En tant qu'animal doué de langage, l'homme en proie à l'inspiration n'est-il pas animal prophétique ? Comment rendre compte du Livre des livres, la Bible ? Au-delà de ce questionnement, Emmanuel Levinas fait place à une phénoménologie du livre tel que ce dernier apparaît dans ce qui a pour nom littérature. Doit-on mettre cet objet, qui est plus qu'un objet, du côté de l'ontologie, au point d'envisager une ontologie du livre, ou bien le livre tend-il à interrompre le cours de l'être ?

  • EAN 9782908295900
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 156 Pages
  • Longueur 23 cm
  • Largeur 15 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 256 g
  • Distributeur Interforum

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

Miguel Abensour

Miguel Abensour (né en 1939) est un philosophe français, spécialiste de philosophie politique. Il est professeur émérite de philosophie politique à l'Université Paris VII-Denis-Diderot et ancien président du Collège international de philosophie.ÿIl a participé aux revues Textures, Libre et Tumultes. Directeur de la collection «Critique de la politique » aux éditions Payot depuis 1974, il a notamment contribué à la réception de la pensée de l'École de Francfort en France. Dans ses ouvrages et ses nombreux articles, il cherche à concilier l'idée de démocratie, conçue comme «démocratie contre l'État », avec l'idée d'utopie.

Anne Kupiec

Anne Kupiec, docteur en sociologie, enseigne à l'université Paris-X. ÿAuteur de Le Livre sous la Révolution française, Kimé 1998 ; d'un essai très remarqué sur « Les Idéologues et le modèle de la Révolution américaine », dans Les Temps modernes, décembre 2003 ; elle a récemment publié ¼uvres complètes de Saint-Just (avec M. Abensour), Gallimard, Folio, 2004.

Broché
empty