Comment je suis oiseau

Comment je suis oiseau

À propos

Paul, enfant, forme le voeu d'être ornithologue. Son amour des oiseaux, sacralisés comme des figures supérieures, résulte d'une conviction : il est, lui aussi, un oiseau. À l'école, en famille à la campagne, plus tard étudiant en ville, sa vie se développe et s'organise en fonction de cette identité animale qui s'impose à lui : guetter l'apparition de ses premières plumes, se mélanger aux oiseaux, se reproduire comme se reproduisent les oiseaux, se construire un nid pour couver, échapper à ses prédateurs... Ceci, dans un environnement bientôt de plus en plus hostile : le monde des humains n'est pas celui des oiseaux. Comment je suis oiseau repose sur cette intemporelle obsession de l'âme humaine : se rêver en autre que soi. Une métamorphose est ici à l'oeuvre, vivre en oiseau, qui révèle cette vérité : on est aussi, au-delà du regret ou du sentiment de l'échec, ce qu'on n'a pu être.

Customer reviews

General opinion

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782847422412

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    356 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Paul Ardenne

Universitaire et collaborateur de la revue Art press, Paul Ardenne est l'auteur de plusieurs ouvrages ayant trait à l'esthétique actuelle de diverses monographies d'architectes (Rudy Ricciotti, Manuelle Gautrand, Alain Sarfati, Philippe Gazeau, 5+1AA, Franklin Azzi Architecture...), d'un essai sur l'urbanité contemporaine, Terre habitée (2005), et de deux romans. Dernières publications en date : Extrême - Esthétiques de la limite dépassée (Flammarion), Images-Monde. De l'événement au documentaire (avec Régis Durand, Monografik), Franklin Azzi Architecture In/Out (Ante Prima et éditions AAM, 2014).

empty