La préparation du roman ; cours au Collège de France (1978-1979 et 1979-1980)

La préparation du roman ; cours au Collège de France (1978-1979 et 1979-1980)

Résumé

Les deux cours sur « La préparation du roman », donnés au Collège de France entre décembre 1978 et février 1980, constituent un pan important de l'oeuvre de Roland Barthes. Autrefois publiés sous la forme des notes retrouvées, ils paraissent ici sur la base d'une transcription des enregistrements. On retrouve ainsi la magie de la parole de Barthes, son intensité, sa puissance de clarification, son goût des digressions, son art d'élever l'individualité vers le général. Dans ces cours, Roland Barthes s'interroge sur les conditions d'écriture du roman, avec pour modèles le haïku japonais, À la recherche du temps perdu de Proust, ou encore Dante, Chateaubriand, Flaubert, Rimbaud, Kafka, Gide. Une question prémonitoire hante sa réflexion : et si la littérature comptait de moins en moins ?

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782757877593
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 738 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm
  • Épaisseur 4 cm
  • Poids 698 g
  • Distributeur Interforum

Série : Non précisée

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

Roland Barthes

Né à Cherbourg le 12 novembre 1915 Décédé à Paris le 26 mars 1980 A la suite d'études de lexicologie et de linguistique, Roland Barthes participe en 1934 à la formation du groupe 'défense républicaine anti-fasciste', en réaction aux événements qui ravagent l'Europe. Souffrant d'une faiblesse pulmonaire, il est toutefois réformé en 1939. Il occupe alors successivement plusieurs postes - bibliothécaire à l'Institut français de Bucarest, lecteur à l'université d'Alexandrie, conseiller littéraire aux éditions de l'Arche - et participe également au lancement de plusieurs revues comme Arguments et la Quinzaine littéraire. Essayiste et sémiologue reconnu, il cherche à rompre avec la pensée de Saussure. En tant que directeur d'études à l'EHESS et attaché de recherche en sociologie au CNRS, il approfondit ses analyses du mythe et du signe. Une exposition lui a été consacrée à Paris au centre Pompidou en 2002-2003.

empty