Dans la classe de l'homme blanc ; l'enseignement du fait colonial en France des années 1980 à nos jours

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Dans la classe de l'homme blanc ; l'enseignement du fait colonial en France des années 1980 à nos jours

Que faire des enfants de l'immigration coloniale et postcoloniale ? L'école doit-elle adapter ses programmes à leur présence ? La question de l'articulation entre l'universalisme républicain et la pluralité culturelle a toujours travaillé l'institution scolaire, mais elle s'est reconfigurée ces quarante dernières années pour répondre aux débats sur l'immigration et la mémoire coloniale. Que faire des héritages d'une histoire douloureuse pour les uns, glorieuse pour les autres, méconnue de beaucoup ? A partir des archives de l'Education nationale, mais aussi des textes officiels et des manuels scolaires, Laurence De Cock retrace les débats qui ont agité l'enseignement de l'histoire de la colonisation depuis les années 1980. En analysant la confection des programmes d'histoire, elle interroge l'influence des débats publics sur leur écriture et montre combien le passé colonial, progressivement saisi par le politique, bouscule en profondeur la fabrique scolaire de l'histoire. Pour un enseignement qui a toujours eu comme finalité de contribuer à l'intégration sociale, les nouvelles demandes de reconnaissance des enfants et petits-enfants d'immigrés sont un facteur de reconfiguration de la discipline historique et des finalités de l'école républicaine.

  • EAN 9782729709402
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 318 Pages
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 16 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 570 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

Laurence de Cock

Laurence De Cock est docteure en sciences de l'éducation et chargée de cours en didactique de l'histoire et sociologie du curriculum à l'Université Paris-Diderot

Broché
empty