Des universels ; essais et conférences

Des universels ; essais et conférences

Résumé

Cet ouvrage est une refonte des conférences «portugaises» données en janvier 2014 à l'Université de Coimbra. Leur objectif est de problématiser notre conception de l'universel, afin de contribuer à la clarification des débats sur le sens et la valeur de l'universalisme. Cette notion aujourd'hui chaudement disputée (on a pu parler d'une « querelle », comme naguère à propos de l'humanisme) ne saurait être univoque, elle doit être pluralisée, pour deux raisons dont l'ensemble fait une dialectique sans fin préétablie: d'une part toute énonciation de l'universel (par exemple les « droits de l'homme») est située dans un cadre géographique et historique (qu'on peut appeler une civilisation) qui l'affecte dans son contenu; d'autre part l'énonciation de l'universel n'est pas tant un facteur d'unification des humains que de conflit entre eux et avec eux-mêmes. Disons qu'elle n'unit qu'en divisant. Encore faut-il essayer de mettre un peu d'ordre dans cette «équivocité de l'universel », qui tout à la fois engendre la dérive des discours universalistes et aide à formuler l'exigence qui les traverse. C'est ce qu'on tente ici, dans la forme d'une réflexion ouverte sur trois problèmes: celui du cosmopolitisme et de sa crise dans les conditions de la mondialisation, celui de l'individualité «abstraite» en tant que construction universalisante caractéristique de la modernité, enfin celui de la différence (et notamment la différence comme altérité de l'étranger) en tant que support d'une universalité sans unicité (un multiversum au lieu d'un universum). On touche ainsi, par les moyens de l'analyse philosophique, aux dimensions politiques, juridiques et culturelles du débat actuel sur l'universalisme, pour esquisser ce que serait une proposition de l' égaliberté réfléchissant les leçons de sa propre histoire.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782718609140
  • Disponibilité Manque sans date
  • Nombre de pages 178 Pages
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 15 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 332 g
  • Distributeur Sodis

Série : Non précisée

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

Etienne Balibar

Étienne Balibar, né en 1942, philosophe, est professeur émérite à l'université de Paris-X-Nanterre et professeur à l'université de Californie à Irvine. Il est notamment l'auteur de Spinoza et la politique, Les Frontières de la démocratie, Lieux et noms de la vérité, La Crainte des masses, Droit de Cité.

empty