La créativite de la crise

La créativite de la crise

À propos

On affirme parfois que les crises génèrent des forces créatrices. Idée à méditer, au-delà des banales affirmations publicitaires ou entrepreneuriales sur le caractère fécond des crises (politiques, sociales, économiques ou personnelles). C'est le versant psychique, littéraire et philosophique de la notion de crise qui est ici exploré dans son rapport à la création. Crise de lacréativité : silence, retirement, stérilité. Tout un chacun connaît ces périodes de vide, de blocage dépressif. La créativité de la crise en est-elle le simple renversement ? Comme le surent Deleuze ou Beckett, Nietzsche ou Foucault, mais aussi nombre d'artistes et créateurs modernes, il n'est pas facile d'endurer l'instabilité qu'exige toute création, les forces d'égarement qu'elle déchaîne, tout comme son indéniable jouissance. La création est sans doute un apprentissage de l'insécurité.

Customer reviews

General opinion

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

  • EAN

    9782707346124

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    124 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Evelyne Grossman

Evelyne Grossman est professeure de littérature française moderne et contemporaine à l'Université Paris Diderot - Paris 7. Actuelle présidente du Collège international de philosophie, spécialiste de théorie littéraire, elle enseigne à l'intersection de la littérature, de la philosophie et de la psychanalyse et consacre ses recherches à l'étude des écritures-limite du XXème siècle : Artaud, Beckett, Blanchot, Lacan, Derrida, Levinas, Deleuze, entre autres.ÿElle a réalisé chez Gallimard de nombreuses éditions des textes d'Antonin Artaud (notamment les OEuvres dans la collection Quarto et 50 dessins pour assassiner la magie en 2004, Cahier d'Ivry, janvier 1948 et Suppôts et Suppliciations, Poésie/Gallimard, en 2006).

empty