De la souillure : essai sur les notion de pollution et de tabou

Traduction ANNE GUERIN  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

Au XIXe siècle, on distinguait les religions primitives des grandes religions de la planète sous deux aspects. En premier lieu, les religions primitives seraient inspirées par la peur ; en second lieu, elles seraient inextricablement liées aux notions de souillure et d'hygiène : les primitifs étaient, disait-on à l'époque, convaincus que ceux qui par inadvertance traversaient quelque ligne interdite étaient victimes d'effroyables catastrophes. Mais les anthropologues qui, comme Mary Douglas, ont pénétré plus profondément dans ces cultures primitives ne trouvent pas trace de cette peur. L'hygiène, en revanche, se révèle une excellente piste si nous savons la suivre en profitant des connaissances que nous avons de nos propres sociétés : plus nous connaissons les religions primitives, plus il nous apparaît qu'il y a, dans leurs structures symboliques, une place pour la méditation sur la saleté qui est aussi une réflexion sur le rapport de l'ordre au désordre, de l'être au non-être, de la vie à la mort.

Categories : Sciences humaines & sociales > Anthropologie > Anthropologie sociale et culturelle

  • Authors

    Mary Douglas

  • Traducteur

    ANNE GUERIN

  • Publisher

    La Decouverte

  • Publication date

    27/10/2005

  • Collection

    Poches Decouverte

  • EAN

    9782707148117

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    210 Pages

  • Longueur

    19.2 cm

  • Largeur

    12.8 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    210 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

empty