Journal

À propos

Homme de lettres et philosophe non conformiste, réfractaire à l'emprise de l'état sur l'individu, mais aussi naturaliste précurseur de l'écologie Henry DV Thoreau a régulièrement consigné ses pensées et ses notes de terrain dans un journal de 7000 pages entre 1837 et 1861. Fragmentaire par essence, cette oeuvre brosse le portrait de l'auteur et dessine son système de pensé : elle est précieuse pour corriger les stéréotypes dont on a trop souvent affublé " l'ermite de Walden ". Dans un souci d'homogénéité, Michel Granger a opéré une sélection qui s'efforce de privilégier les bonnes pages du penseur arrivé à la maturité, celui pour qui Le Journal est devenu une oeuvre primordiale à partir de 1851. Au fil des jours, l'écriture révèle une figure plus complexe, plus libre, plus originale que dans Walden, qui aspire à l'émergence d'un humanité plus vertueuse, moins viciée par l'attrait de l'argent, telle que le peuple de la campagne en donne l'exemple. Cet autre Thoreau du Journal, authentique dans le dialogue avec lui-même, drôle dans le regard qu'il porte sur ses concitoyens, intransigeant dans ses choix éthiques, offre à notre époque des remarques pleines d'actualité.



Categories : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782360541492

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    656 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14.8 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Henry David Thoreau

Homme de lettres et philosophe non conformiste, réfractaire à l'emprise de l'état sur l'individu, mais aussi naturaliste précurseur de l'écologie, Henry D. Thoreau a publié de nombreux ouvrages dont les éditions Le mot et le reste ont entrepris la traduction par Brice Matthieussent, remettant notamment au goût du jour un des fondamentaux de la littérature
américaine : Walden.

empty