Minima moralia-1ere edition (postface Miguel Abensour)

Traduction ELIANE KAUFHOLZ  - Langue d'origine : ALLEMAND

À propos

Minima moralia est, selon habermas, le " chef-d'oeuvre d'un écrivain égaré parmi les fonctionnaires " ; autrement dit, l'invention d'une écriture anti-autoritaire.
Entre les moralistes français, marx et les romantiques allemands, adorno entreprend, à travers de courts chapitres, vignettes, instantanés, une critique du mensonge de la société moderne, pourchassant au plus intime de l'existence individuelle les puissances objectives qui la déterminent et l'oppriment. ce livre, qu'il convient d'étudier comme une somme, est à accueillir comme un art d'écrire, à méditer comme un art de penser et à pratiquer comme un art de vivre.
Mieux : un art de résister.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse

  • Auteur(s)

    Theodor Wiesengrund Adorno

  • Traducteur

    ELIANE KAUFHOLZ

  • Éditeur

    Rivages

  • Date de parution

    12/09/2003

  • Collection

    Petite Bibliotheque Payot

  • EAN

    9782228897747

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    225 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Theodor Wiesengrund Adorno

Philosophe, sociologue et musicologue allemand, Theodor W. Adorno
(1903-1969) soutient en 1923 une thèse sur Husserl à l'université de Francfort puis devient l'élève à Vienne du musicien Alban Berg. En 1938, il rejoint Horkheimer à l'Institut de recherche sociale de New York. De retour en Allemagne en 1949, il enchaîne les publications sur la musique et, plus largement, sur la consommation culturelle à l'ère indusrielle. Il laisse inachevée sa Théorie esthétique, parue à titre posthume, en 1970.

empty