Parascolaire

  • Huis clos ; les mouches

    Jean-Paul Sartre

    «Garcin : - Le bronze... (Il le caresse.) Eh bien, voici le moment. Le bronze est là, je le contemple et je com prends que je suis en enfer. Je vous dis que tout était prévu. Ils avaient prévu que je me tiendrais devant cette cheminée, pressant ma main sur ce bronze, avec tous ces regards sur moi. Tous ces regards qui me mangent... (Il se retourne brusquement.) Ha ! vous n'êtes que deux ? Je vous croyais beaucoup plus nombreuses. (Il rit.) Alors, c'est ça l'enfer. Je n'aurais jamais cru... Vous vous rappelez : le soufre, le bûcher, le gril... Ah ! quelle plaisanterie. Pas besoin de gril : l'enfer, c'est les Autres.»

  • Les métamorphoses

    Ovide

    Légende dorée, légende des siècles, bible ou génie du paganisme, voici une oeuvre qui, en douze mille vers, conte deux cent trente et une histoires de métamorphoses ; elles remontent, pour beaucoup, à l'origine du monde. Ovide, dans ces poèmes épiques et didactiques, nous a donné, des origines à Jules César, un des grands textes sur la genèse de l'humanité.
    La variété des styles, de l'horreur et du fantastique à l'élégie amoureuse, enchante le lecteur autant que Les Mille et Une Nuits. La grandeur de la Rome impériale, de l'Empire d'Occident s'y reflète. Les Métamorphoses sont l'une des sources principales de la littérature et des arts occidentaux. Comme les fontaines de Rome d'où l'eau ne cesse de jaillir, Les Métamorphoses sont à la fois un monument, et une source de la culture européenne.

  • La jeunesse, l'ambition, la volonté d'être aimé au-dessus de ses moyens, ces vertus s'incarnent dans Julien Sorel, dix-neuf ans aux premières pages du roman de Stendhal. Fils du charpentier, le jeune homme devient précepteur chez les Rênal. Le tendre loup est entré dans la bergerie : commence alors une des plus exaltantes histoires d'amour qui soit. Louise de Rênal, son aînée, épouse de son employeur, mère des trois enfants à qui il enseigne le latin, succombe à son charme... Première partie de son éducation sentimentale qu'il poursuivra à Paris auprès de Mathilde de La Mole. Le tout au galop, jusqu'au bout, et crânement.

  • Bibliocollège : une collection d'oeuvres classiques conçue pour les élèves de collège et recommandée par les enseignants - Le texte intégral annoté.

    - Un questionnaire bilan de première lecture.

    - Des questionnaires d'analyse de l'oeuvre.

    - Sept corpus accompagnés de questions d'observation et de travaux d'écriture.
    - Une présentation de l'auteur et de son époque - Un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Zadig

    Voltaire

    Ce conte philosophique (ou apologue) s'inscrit dans le cadre de l'objet d'étude des classes de première :
    - convaincre, persuader, délibérer,
    - les formes et les fonctions de l'essai, du dialogue et de l'apologue.

  • Voici l'histoire de Wang-Fô, le peintre chinois. Il parcourait le royaume des Han en compagnie de Ling, son fidèle disciple, à la recherche de nouveaux paysages. Ses tableaux étaient si beaux qu'on les disaient magiques. Mais un jour, l'empereur convoqua le vieux maître pour le menacer d'un terrible châtiment...

  • Déjouez les pièges

    Collectif

    1 000 difficultés expliquées pour ne plus faire de fautes !

    Dit-on un ou une oasis ? Quel est le pluriel de passe-partout ? Comment prononce-t-on gageure ? Quelle est la différence entre au ban de etau banc de ?...

    1 000 difficultés expliquées pour écrire et parler un français correct.

  • Asphyxiante culture

    Jean Dubuffet

    • Minuit
    • 1 October 1986

    Lorsqu'en 1968 parut la première édition d'asphyxiante culture, jean dubuffet ne prenait pas en marche le train de la mode.
    Ses positions étaient anciennes, exprimées dès 1946 dans son prospectus aux amateurs de tous genres.
    Aujourd'hui encore la culture institutionnalisée, publicitaire, continue de régner dans l'attente de cette autre, souhaitée par jean dubuffet, qui désignerait "l'actif développement de la pensée individuelle".

  • Une nouvelle édition avec un vocabulaire réactualisé et une mise en page plus lisible et toujours tous les fondamentaux de la méthode Boscher, plébiscités par les parents impliqués :
    - Un univers tendre et nostalgique avec les illustrations de haut de page qui sont de vraies images d'Epinal et servent de repère et de reconnaissance.
    - Une approche « en séquence », chaque page contenant l'apprentissage de syllabes, de la lecture et du calcul :
    « un peu de chaque chose, chaque jour ».
    - Une méthode d'apprentissage de la lecture syllabique et progressive qui a fait ses preuves, les mots d'une page ne contenant que les syllabes apprises jusque- là.
    - Des histoires en fin d'ouvrage que l'enfant qui a fini sa méthode est capable de lire: encouragent le plaisir de savoir lire!

  • En 2018, le festival d'Avignon était dédié aux questions de genre et la Manifesta de Palerme à l'écologie. Parallèlement à ce nouvel art militant émergent de nouvelles formes de censures (boycott des films de Woody Allen ou de Roman Polanski, pétition pour le retrait d'un tableau de Balthus, annulation de la pièce Kanata de Robert Lepage...). Après des décennies d'art formaliste, autoréflexif ou transgressif, l'art le plus contemporain se trouve plongé dans une atmosphère globale de moralisation.
    Or, l'art peut-il s'assigner des buts éthiques et peut-il être jugé sur des critères moraux ? Ces questions, que l'on pensait réglées, retrouvent une brûlante actualité. Carole Talon-Hugon procède à un état des lieux de ce nouvel agenda sociétal de l'art contemporain (cause décoloniale, minorités raciales et sexuelles, inégalités...) et procède à une mise en perspective historique qui fait ressortir la particularité de la situation actuelle, avant de procéder à une analyse de la censure éthique.
    La question est finalement de savoir ce que l'art et l'éthique ont à gagner et à perdre dans ce tournant moralisateur de l'art contemporain.

    Ajouter au panier
    En stock
  • L'art de la these ne

    Michel Beaud

    mémoires de master et thèses de doctorat résultent d'un travail qui implique une méthode, mais aussi un savoir-faire.
    quel sujet et quel directeur choisir ? une thèse - ou une cotutelle - en europe ? pourquoi faut-il penser très tôt aux multiples fonctions de l'ordinateur ? quelle démarche de recherche adopter ? quel calendrier ? quelle problématique ? comment construire sa documentation ? comment se servir au mieux d'internet ? comment passer du plan de travail au plan de rédaction ? comment entendre les conseils de son directeur de thèse ? comment rédiger ? comment réaliser la bibliographie, la table des matières, les index ? comment présenter la thèse ? comment se préparer à la soutenance ? des conseils qui ont fait leurs preuves depuis plus de vingt ans.
    et de nouveaux conseils pour faire le meilleur usage possible de son pc, de son mac et d'internet.

  • Entre décembre 1941 et février 1942, Jean Cassou est emprisonné à Toulouse pour acte de Résistance. Pour passer le temps et oublier l'horreur de la guerre il décide de composer des sonnets qu'il imprime dans sa mémoire ; n'ayant rien pour noter ses vers, il se tourne vers cette rigoureuse forme de prosodie afin de mieux les retenir.
    Malgré les difficultés qu'impose cet exercice de mémorisation, les trente-trois sonnets de Jean Cassou transcrivent avec force les instants noirs d'une période trouble et prouvent, une fois de plus, que des barreaux ne sauront jamais contraindre un esprit libre.

  • " j'étais vendu, archi-vendu à l'autre camp, au camp des casseurs de vitres et des voleurs de poules.
    Aux réunions du conseil d'administration, j'étais coincé entre un procureur de la république et un inspecteur de l'assistance publique, espion pâle et tenace camouflé en ambassadeur (consultatif) de ces crapules d'enfants.
    " qu'il ne faut plus appeler délinquants, pour le redressement moral desquels tout doit être mis en heûvre. ". moi, je demandais un ballon de football. nous ne l'avons jamais eu. je pourrais raconter comment nous l'avons volé mais il n'y a pas encore prescription.
    " " éducateurs qui êtes-vous ? formés, comme on dit, dans des stages ou dans des cours nationaux ou internationaux, instruits sans aucun souci préalable de savoir si vous avez dans le ventre un minimum d'intuition, d'imagination créatrice et de sympathie envers l'homme, abreuvés de vocabulaire médico-psychologique et de techniques esquissées, on vous lâche, pour la plupart enfants issus de bourgeois, encore tout encoquillés dans vous-mêmes, en pleine misère humaine.
    ".

  • La façon de considérer l'erreur dans l'apprentissage a beaucoup évolué ces dernières années. On est globalement passé d'une conception négative donnant lieu à sanction à une autre, où les erreurs se présentent plutôt comme indices pour comprendre le processus d'apprentissage et comme témoins pour repérer les difficultés des élèves. Sans nier qu'existent des erreurs liées à l'inattention ou au désintérêt, l'auteur montre avec précision qu'il est possible de s'appuyer sur les erreurs commises pour renouveler l'analyse de ce qui se joue dans la classe et pour mieux fonder l'intervention pédagogique. Ainsi identifie-t-il, en s'appuyant sur de nombreux exemples, huit types d'erreurs pour lesquelles il propose médiations et remédiations. Mettre l'erreur au coeur des apprentissages dépasse largement la sphère technico-didactique pour questionner le sens des activités scolaires. Cela peut être angoissant pour les enseignants mais n'est peut-être pas si étranger qu'il y paraît à la question de la violence à l'école.

  • La libre satisfaction des besoins instinctuels de l'homme est-elle compatible avec l'existence d'une société civilisée ? C'est à cette question qu'essaie de répondre la présente étude. Prolongeant la pensée de Hegel, de Marx et de Freud, ce livre ne révèle ni de la psychologie des profondeurs, ni de la philosophie, ni de l'anthropologie, ni de l'interprétation des mythes, ni de la sociologie des systèmes culturels ; il est pourtant tout cela à la fois. La thèse de Freud, selon laquelle le bonheur n'est pas une valeur culturelle, est radicalement mise en question. Le pessimisme freudien, lié à la structure de la société répressive, est situé dans son contexte historique, et l'auteur montre qu'une civilisation est finalement possible qui ne serait pas payée au prix d'une restriction quasi totale de la vie instinctuelle. L'ouvrage de Herbert Marcuse offre la première synthèse entre psychanalyse théorique et marxisme ouvert.

  • Les aventures d'Alice ne sont pas seulement des voyages initiatiques dont «grandir» serait le thème central et au cours desquels, descendant en soi, l'héroïne découvrirait le sens du monde extérieur. Elles présentent, et constituent pour elle, un monde dont elle est le centre, la reine en vérité. Pour elle comme pour le lecteur, le « sens » du conte est autant une découverte de soi " de l'Enfance " que de la société adulte avec laquelle il lui faudra, comme tout enfant, à tout le moins coexister. Ainsi s'explique que l'on trouve dans Les Aventures d'Alice au pays des merveilles une peinture de l'enfance aussi riche que vraie.

  • Ce titre présente l'étude d' oeuvres intégrales :


    Le ruban tâcheté de C.Doyle, Faux-frère de L.Malet, Le fugitif de Boileau-Narcejac, Coup de gigot de R.Dahl.


    * Programme de 5ème

  • Un ouvrage de la collection de référence des petits classiques : les Classiques Hachette.



    Le texte est complété par des informations sur l'auteur et un appareil critique détaillé :

    Analyse thématique de l'oeuvre, biographie, contexte historique...



    Particulièrement adapté à l'étude de l'oeuvre dans le cadre scolaire, cet ouvrage est recommandé par les enseignants.

  • Le concept de critique esthétique dans le romantisme allemand « J'ai mis un point final il y a quelques jours au brouillon de ma thèse. La voici devenue ce qu'elle devait être : une ouverture sur la véritable nature du romantisme méconnue plus que partout ailleurs dans la littérature... » Ainsi Walter Benjamin évoquait-il en avril 1919 Le Concept de critique esthétique dans le romantisme allemand. Premier livre important de Benjamin, il contient son art poétique de même que la conception du langage qu'il entendait pratiquer et auquel il devait rester fidèle. De facture universitaire, il ne s'agit pourtant pas d'un simple ouvrage de circonstance : il traite fondamentalement, à travers la notion de critique esthétique, de la structure objective de l'art en tant qu'idée et de ses oeuvres parmi lesquelles, pour les romantiques, la poésie tient une position centrale.

    Ajouter au panier
    En stock
  • De l'ecole

    Jean-Claude Milner

    • Verdier
    • 15 October 2009

    " Sait-on que l'école en France assure une fonction décisive? Par elle, la démocratie formelle a pu s'établir dans ce pays où, pourtant, le protestantisme n'avait pas triomphé.
    Exemple longtemps unique et paradoxe historique dont, encore aujourd'hui, on n'a pas épuisé les effets. Affaiblir l'école, calomnier les savoirs, c'est déséquilibrer une machine délicate, aussi délicate à vrai dire que peut l'être toute liberté individuelle. Voilà pourtant ce à quoi se dévoue, avec un acharnement inlassable et un aveuglement opiniâtre, une alliance secrète et imbécile. " Ainsi m'exprimais-je en 1984, en présentant le livre qui reparaît aujourd'hui.
    Un quart de siècle a passé et pourtant, je n'ai rien modifié. C'était inutile. Après examen de ce qui a été dit et fait en matière d'école et de savoirs, j'ai conclu que je n'avais été démenti sur rien d'essentiel. Ou plutôt, j'avais été confirmé sur tout l'essentiel. J.-C. M.

  • Cet ouvrage prépare à la nouvelle question de géographie présente au capes et à l'agrégation d'histoire-géo.

empty