Editions Kimé

  • « Cette étude a l'ambition de décrypter la philosophie implicite de L'Image-mouvement et L'Image-temps de Gilles Deleuze. Elle apprivoise la fulgurance de sa pensée du cinéma en explicitant la genèse de sa construction et permet de mieux appréhender les enjeux de cette rencontre paradoxale entre la pensée singulière d'un philosophe et le cinéma, dans son infinie diversité. »
    Extrait de: Jean-Michel Pamart. « Deleuze et le cinéma. » iBooks.

  • « Comment penser l'homme aujourd'hui, dans une perspective matérialiste désormais imposée par les sciences ? Celui-ci est incontestablement soumis aux déterminismes de la biologie, de l'histoire et de la psychologie, lesquels ne font pas de place au libre arbitre traditionnel. Mais il ne suffit pas d'en reconnaître l'efficience ; encore faut-il les articuler de manière fine et éviter de verser dans l'idée qu'une de ces instances l'emporterait fondamentalement sur les deux autres »

    Extrait de: Yvon Quiniou. « L'Homme selon Marx. » iBooks.

  • Marx à rebours

    Bruno Pinchard

    « Peut-on séparer l'intelligence de Marx de son activisme révolutionnaire ? Un tel activisme a justifié assez de violence pour être renvoyé au passé qu'il mérite. En revanche, l'intelligence de Marx demeure l'un des seuls moyens de comprendre l'irréalité contemporaine. Il y a un parti de l'intelligence à l'oeuvre dans les analyses du Capital qu'aucune déviation historique ne peut faire oublier. Une fois délivrée des prophéties faciles, l'analyse marxienne retrouve sa place au milieu des grandes analyses du fait social, entre Aristote et Hegel. Elle en prolonge jusqu'à nous les lois les plus profondes car elle touche au lien entre Dieu et l'or, entre la religion et l'idolâtrie. Ce Marx pris à rebours de ses interprétations communes ne pouvait être un Marx protégé derrière des prétextes érudits. Il est celui des mythologies et des catastrophes annoncées, le Marx qui ne cesse de revenir au rythme de peurs qui n'ont pas encore de nom. Le Marx de notre temps vit au rythme des épreuves encourues par la terre et c'est pourquoi il est aussi troublant que clairvoyant. Mais avec ses dialectiques engagées au plus près de la fièvre de l'or et des fétiches de la mondialisation, il poursuit un dessein totalisant[...] »

    Extrait de: Bruno Pinchard. « Marx à rebours. » iBooks.

  • Politique hors-champ

    Laurent Levy

    « Politique hors-champ se présente comme une critique de la politique considérée comme un champ particulier et séparé de la vie sociale. La thèse développée est que limiter la politique à ses moments institutionnels est un appauvrissement de ses potentialités, incompatible avec toute politique d'émancipation. »

    Extrait de: Laurent Levy. « Politique hors-champ. » iBooks.

  • « Le post-humanisme, dans ses nombreuses déclinaisons est en passe de dessiner tous les possibles scenarii d'un monde habité par des mutants, des cyborgs, des êtres hybrides finalement capables de contrôler tous les aspects de l'existence et de vivre en pleine liberté. Le but de ce travail est de pointer les présupposés idéologiques implicites, les points de fuite, les ombres d'un tableau si agréable dans lequel, nous dit-on, le mariage de l'esthétique et de l'éthique engendrera un espace de liberté absolue. »

    Extrait de: Francesco Paolo Adorno. « Le désir d'une vie illimitée. » iBooks.

  • « Le concept de démocratie a été façonné, dans la tradition française, à partir d'une certaine vision de la République, indivisible, expression de l'unité du peuple. Mais ce modèle, ses représentations, sont plus que jamais en question. Par une exigence constante de reconnaissance des identités individuelles et des appartenances collectives, une démocratie plus complexe prendrait corps, dilatée dans sa logique même par la multiplication de droits et l'émergence de contre-pouvoirs sociaux, défiant les représentations plus simples du passé. Ce processus complexe appelle à des nouvelles approches du droit constitutionnel, forcément plurielles. »

    Extrait de: Sous la direction de Carlos Miguel Herrera. « La démocratie, entre multiplication des droits et contre-pouvoirs sociaux. » iBooks.

  • « Peut-on parler d'une culture mondiale ? À première vue la réponse est positive. La mondialisation repose sur une universalisation économique accompagnée d'une universalisation politique. Le système de l'économie monde repose sur l'expansion des marchés et sur la généralisation de l'entreprise comme institution totale. Ce système a pour forme politique la démocratie régime appelée à se répandre partout avec ses droits de l'homme et du citoyen. »

    Extrait de: André Tosel. « Du retour du religieux. » iBooks.

  • « La lecture des Lois de l'imitation, pour qui s'intéresse à l'histoire de la sociologie française, produit l'effet d'une démystification. L'ouvrage, dans la diffusion critique qui trop souvent se substitua à l'examen attentif de ses thèses, semble avoir fait l'objet d'un faux procès. Et plus encore, on est conduit à se demander si la grande opposition entre Tarde et Durkheim, dont on sait qu'elle alimente le débat sociologique à la fin du XIXème et dans les premières décennies du XXème siècle [1] , ne repose pas en définitive sur un profond malentendu. »

    Extrait de: Gabriel de Tarde. « Les lois de l'imitation. » iBooks.

  • « Au sein d'un monde déchiré par la guerre globale et les états de violence interethniques la civilisation est considérée comme enjeu, d'un choc. La civilisation occidentale, dominante, se juge par la bouche de certains interprètes directement menacée par d'autres rivales, notamment la civilisation islamique. Les accusations d'impérialisme ne sont pas nouvelles. Depuis le 11 septembre 2001 la tentation est grande pour les leaders occidentaux de récuser l'accusation en faisant valoir la menace terroriste et de donner à leur hégémonie une diction civilisatrice exclusive. »

    Extrait de: André Tosel. « Civilisations, cultures, conflits. » iBooks.

  • « Michel Foucault n'a cessé tout au long de son oeuvre d'interroger la médecine et sa pratique; ce questionnement constant que le philosophe a exercé non seulement sur l'histoire de la médecine mais aussi sur la place du médical dans nos sociétés contemporaines, offre 15 ans après la disparition de son auteur, des outils précieux pour penser aujourd'hui la médecine. L'absence de publication en France sur ce domaine a encouragé les auteurs à imaginer un volume rassemblant les analyses de chercheurs d'horizons très différents. »

    Extrait de: Philippe Artières. « Michel Foucault et la médecine. » iBooks.

  • Spinoza subversif

    Antonio Negri

    « Dans cet ouvrage Antonio Negri rassemble des essais spinoziens écrits depuis 1981, année de publication de la première édition de son livre L'Anomalie sauvage.

    Dans ces nouveaux essais Negri approfondit son interprétation du concept de « puissance » de Spinoza, et la confronte aux lectures spinoziennes de Gilles Deleuze, Alexandre Matheron, Pierre Macherey, Etienne Balibar et autres interprètes contemporains, surtout en s'attardant sur le concept de démocratie. »

    Extrait de: Antonio Negri. « Spinoza subversif. » iBooks.

empty