• La vie d'un des plus grands peintres racontée par un des plus grands cinéastes.
    Il est vrai que l'un était le père de l'autre, et que jean renoir est né au " château des brouillards ", sur la butte montartre, à deux pas du moulin de la galette immortalisé par un tableau de pierre-auguste. cette biographie fait revivre avec amour un homme, une oeuvre, un monde. c'est pourquoi elle a connu un succès mondial.

  • «Renoir a beaucoup de talent, mais il n'est pas des nôtres.» Cette appréciation lancée un jour par le grand patron de la Fox décrit avec une concision admirable ce que furent les rapports entre «les gens de la profession» et Jean Renoir tout au long de sa carrière. Dans ce livre dédié aux représentants de la Nouvelle Vague, Renoir évoque les souvenirs les plus marquants d'une vie consacrée au cinéma et son parcours dans un monde dont les points cardinaux se nommaient alors Charlie Chaplin, Mack Sennett, Orson Welles et Eric von Stroheim. De son enfance auprès de son père, le peintre Auguste Renoir, aux studios hollywoodiens, d'une guerre mondiale à l'autre, du muet au parlant, du noir et blanc à la couleur, les tribulations et les rencontres avec des personnages extraordinaires, demeurés obscurs ou devenus célèbres, furent nombreuses et contribuèrent à alimenter les sources de son art. Mêlant anecdotes savoureuses et renseignements précieux sur la genèse de ses films, Renoir profite de cet ouvrage pour affirmer la place qui doit être, selon lui, celle du metteur en scène de cinéma : face aux producteurs et aux «usines à vedettes», un résistant maître de ses projets et de leur réalisation ; face au public, un avant-gardiste dérangeant ; face à tous ses collaborateurs - des acteurs aux techniciens du son -, un accoucheur subtilement tyrannique.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dans les quelques soixante textes réunis dans ce livre, la plupart inédits, Jean Renoir parle de son père, Pierre-Auguste Renoir, mais aussi de ses amis Georges Simenon, Jacques Becker, Marcel Pagnol, Clifford Odets, Roberto Rossellini, André Bazin. Des peintres ou des cinéastes qu'il admire, Pierre Sicard et Pablo Picasso, Eric von Stroheim et Ernst Lubitsch, John Ford et Orson Welles. Il y parle de quelques-uns de ses films, La Chienne, Boudu sauvé des eaux, Toni, Le crime de Monsieur Lange, Les Bas-fonds, La Grande illusion, La Marseillaise, La Bête humaine, La tosca, L'Etang tragique, Le Caporal épinglé, et de sa pièce de théâtre Orvet.
    Il y parle enfin, avec la même simplicité (le génie de Renoir, cinéaste et écrivain, c'est la simplicité, fruit de la réflexion et du travail), de l'écran large et de la couleur, de la censure et de l'érotisme, des rapports du cinéma et de l'Etat, des producteurs, du cinéaste et du public. Un panoramique du cinéma et de la vie selon Renoir. Avec tendresse et intelligence. Édition établie par Claude Gauteur.

  • Jean Renoir (Paris,1894 - Beverly Hills, 1979) est le plus grand des cinéastes français, celui que Chaplin appelait « le meilleur metteur en scène au monde » ou que les réalisateurs de la Nouvelle Vague surnommait encore « le patron ». Boudu sauvé des eaux, La Grande Illusion, Partie de campagne, La Bête humaine, La Règle du jeu, Le Fleuve..., il nous a laissé près de quarante films, dont plus de la moitié sont devenus des classiques. Ses articles, écrits de 1926 à 1971, ont été réunis par Claude Gauteur, et sont ici répartis chronologiquement au fil de quatre parties qui nous font découvrir à la fois l'homme et le cinéaste :
    - Sa vie, ses expériences et ses films
    /> - Ses engagements quand il parle de politique, de poésie ou de peinture dans le cadre des chroniques qu'il publie comme journaliste entre 1936 et 1938 ; - Ses coups de coeur pour ses amis Éric Von Stroheim, Charles Chaplin, Jacques Becker, Henri Langlois, Roberto Rossellini, Carl Dreyer...
    - Ses convictions enfin, et ses conseils sur la mise en scène au cinéma. Quel que soit le sujet, Jean Renoir témoigne toujours de la même générosité, de la même prodigieuse simplicité. Ces textes sont la meilleure approche d'un homme particulièrement lucide à l'égard de son propre travail et de l'évolution artistique, morale et politique de son temps.

  • Pierre auguste renoir

    Emond Renoir

    Renoir raconté par son frère, pour l'une de ses premières expositions parisiennes ; le document est augmenté de notes d'Edmond Renoir, inédites en français, qui avaient été confiées à John Rewald au début de la deuxième guerre mondiale.

empty