• Pouvons-nous percevoir le monde par les yeux des autres ? Jusqu'où les expériences visuelles proposées par les artistes peuvent-elles nous transporter ? Cet ouvrage propose une plongée dans plusieurs univers sensibles, une mise en relation des pratiques de vingt-six artistes issus de dix-huit pays différents. Utilisant la photographie, l'image en mouvement, la vidéo, l'installation, les travaux présentés nous amènent à considérer les questions de mémoire en relation avec l'absence ou la surabondance d'images. Ils évoquent nos rapports au monde naturel, la construction visuelle et historique des territoires, les photographies et les films comme supports de projection de soi dans des modèles.

  • La genèse et le développement de la pratique photographique en dehors de l'Europe au cours du XIXe siècle : une histoire de la diffusion de la photographie comme outil de documentation et instrument de découverte du monde et des peuples, à travers une vaste sélection de photographies historiques capturées au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie ou sur les continents américains, des clichés qui ont façonné la perception des peuples, des lieux et des cultures il y a plus de 150 ans.

    Le catalogue constitue un compte-rendu de l'exposition, mais se positionne également comme un ouvrage de référence, dévoilant les enjeux des réflexions et des recherches menées pour le projet. Sans prétendre l'encyclopédisme sur le sujet des premières pratiques photographiques au monde, il fournit un certain nombre d'éléments historiques et techniques permettant de comprendre les conditions géopolitiques dans lesquelles la photographie a été introduite et diffusée dans les différentes zones géographiques du monde. La publication offre une vision globale et documentée de la pratique de la photographie au cours des premières décennies du medium, en soulignant les éléments clés et les limites chronologiques de l'appropriation de la photographie en dehors de l'Europe. La publication a également pour but de présenter le travail des photographes et des studios locaux, en montrant certaines « images originales » réalisées dans une région donnée, tout en soulignant le rôle joué par les gouvernements au pouvoir dans le développement et l'appropriation de ce support moderne à l'échelle locale.
    La publication est composée d'une introduction générale de la commissaire de l'exposition, de deux essais de spécialistes de la photographie asiatique et moyen-orientale et d'une traduction commentée d'une sélection de textes sur photographie d'Emir Abdelkader. La publication présente des oeuvres provenant principalement des collections du musée du quai Branly, de la Bibliothèque nationale de France et du musée Guimet. La qualité des quelque 100 reproductions révèle la diversité des objets photographiques présentés dans l'exposition (daguerréotypes, estampes, albums, négatifs). L'ouvrage comprend également un index des photographes présentés dans l'exposition et des oeuvres, ainsi qu'une chronologie géo-historique.

    Publié à l'occasion de l'exposition éponyme organisée par le Louvre Abu Dhabi, le musée du quai Branly - Jacques Chirac et l'Agence France-Muséums, présentée au Louvre Abu Dhabi du 25 avril au 13 juillet 2019.


  • 30 portaits de Non-Européens réalisés selon la technique ancienne du daguerréotype, qui produisant des images uniques en positif ne permettait par la reproduction. Ces photographies ont été réalisées principalement en Afrique orientale, de 1846 à 1848 par Charles Guillain, aux Canaries avant 1842 par Louis-Auguste Bisson, etc.



  • A l'occasion d'une exposition au musée du Quai Branly au printemps 2007, cet album se consacre aux expéditions de Désiré Charnay, au 19e, qui a voyagé autour du monde pour recueillir un album photographique et topographique des lieux les plus célèbres. Ses missions l'ont mené tout particulièrement au Mexique et sur les sites mayas, marquant ainsi l'image de l'archéologie en Amérique centrale.


empty