• Un recueil en demi-teinte pour dire la nostalgie, l'amour fou, la peur d'être trompé, la maladie, la mort qui vient, la douceur de la lumière à l'aube et le clin d'oeil d'un chat.

  • « Il aurait voulu s´éclaircir la voix, aller à la rencontre de Laurène et la préparer à l´événement. Mais il ne bougeait pas, muet. Et maintenant, il était trop tard, il entendait ses pas sur les dernières marches de l´escalier, elle était là, toute proche, ne voyant d´abord que lui. Puis, en une fraction de seconde, son visage se décomposa. François put y lire l´horreur, le refus d´une horreur irréparable, juste avant ce cri. Un hurlement terrible, comme il se souvenait n´en avoir entendu qu´une fois, ce jour lointain où il sortait du Sicob à La Défense. L´air hébété, il regarda Laurène comme s´il doutait qu´un tel cri, féroce, presque inhumain, un cri qui déchirait les entrailles, pût venir d´elle. ». Pour tromper l´ennui d´une vie bien ordonnée, un homme s´engage dans une aventure sans conséquences. Croit-il. Mais en fin de compte il ne sortira pas indemne d´une expérience qui lui aura révélé certains méandres obscurs de sa personnalité et, alors qu´une nouvelle rencontre lui laisse entrevoir l´avenir lumineux dont il rêvait, il ne sait plus comment se libérer de liens pervers. Mais la quête de soi-même dans le noir peut être aussi une façon d´échapper à la grisaille des habitudes. Et sous l´éclairage des années soixante-dix, cette histoire trouvera un dénouement inattendu dont la clé nous est révélée dans les dernières pages.

empty