Jeunesse

  • Anne Shirley, qui a désormais 18 ans, poursuit ses rêves d'études supérieures et d'envolées créatives. Et c'est en compagnie de Gilbert Blythe, Charlie Sloane et Priscilla Grant qu'elle découvre Redmond, l'Université de Kingsport en Nouvelle-Écosse. Au programme : cours, écriture, nouvelles rencontres et surtout, toutes sortes de mésaventures ô combien romantiques. Sans oublier les retours à Green Gables pour se ressourcer, entretenir les vieilles amitiés, garder sur le droit chemin un turbulent petit garçon... et recevoir sa première demande en mariage! Avec toujours autant de style et d'humour, Lucy Maud Montgomery signe de son écriture merveilleuse un charmant trésor littéraire à la fois poétique et tendre sur les joies et les peines du passage à l'âge adulte d'une fascinante jeune fille.

  • Anna, petite orpheline solitaire envoyée sur la côte est de l'Angleterre pour profiter du climat, va, entre deux rêveries à travers les dunes s'avançant dans la mer, rencontrer la fantasque Marnie et la paix intérieure qu'il y a à s'ouvrir au monde. Mais à peine découvre-t-elle le bonheur de l'amitié que Marnie disparaît... D'une écriture délicate et pudique, construit autour d'une relation aussi intemporelle que mystérieuse, ce roman empreint de poésie et de douceur est bien plus que la parenthèse magique d'une jeune fille en quête d'elle-même, Souvenirs de Marnie, de Joan G. Robinson est une évocation de la jeunesse où le besoin d'être et d'être accepté semble si vital qu'il en devient douloureux, c'est une oeuvre captivante, un classique chargé d'émotion.

    Né en 1910 à Londres, Joan G. Robinson passera une enfance aisée mais solitaire. Illustratrice autodidacte, elle connaît le succès en 1953 avec ses albums jeunesse. Tout au long de sa carrière les failles de son enfance seront au coeur de ses ouvrages, et en 1967 elle publie son oeuvre la plus personnelle et populaire, Souvenirs de Marnie. Elle écrira jusqu'à sa mort en 1988. En 2014, sous l'impulsion de Miyazaki, le roman est adapté par le Studio Ghibli.

  • - 50%

    Vendu à 60 millions d'exemplaires à travers le monde, adapté des dizaines de fois (récemment sur Netflix), aimé par des générations de lecteurs, Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery est un hymne à la joie et au pouvoir de l'imagination. Magnifiquement écrit, construit autour d'une héroïne parfaitement imparfaite, féministe involontaire et romantique impénitente, ce roman empreint de poésie et d'humour est bien plus que la vie d'une orpheline qui va bousculer le calme de son nouveau foyer. C'est un autre monde, fait d'une nature enchanteresse et d'idées saugrenues qui se déploie à travers les yeux de l'incroyable Anne. Littérature solaire et intemporelle, ce roman unique est une parenthèse magique, un souffle chargé d'énergie, un élan à vivre pleinement nos amitiés et nos passions.
    « L'écriture a toujours été ma raison d'être. » Lucy Maud Montgomery [1874-1942] fait partie de ces auteurs qui, par-delà les embûches de la vie ont, en un seul livre, conquis des millions de lecteurs. Autrice canadienne la plus lue au monde grâce à Anne de Green Gables, elle a irrigué son oeuvre immense - plus d'une vingtaine de romans, 500 nouvelles et autant de poèmes - d'une énergie créatrice exceptionnelle qui continue d'inspirer des générations d'artistes et d'écrivains.

    « L'écriture a toujours été ma raison d'être. » Lucy Maud Montgomery [1874-1942] fait partie de ces auteurs qui, par-delà les embûches de la vie ont, en un seul livre, conquis des millions de lecteurs. Autrice canadienne la plus lue au monde grâce à Anne de Green Gables, elle a irrigué son oeuvre immense - plus d'une vingtaine de romans, 500 nouvelles et autant de poèmes - d'une énergie créatrice exceptionnelle qui continue d'inspirer des générations d'artistes et d'écrivains.

  • L'incroyable histoire du coq qui ne voulait pas fermer son bec Nouv.

    Avez-vous déjà entendu parler d'une Basse Cour de Justice dont le jury est composé d'humains et d'animaux ? Découvrez le nouvel opus de la saga de l'île aux Moutons, L'incroyable histoire du coq qui ne voulait pas fermer son bec. Nous retrouvons Jeanne qui a déménagé sur la côte pour suivre sa scolarité. Mais un fait divers la rappelle sur l'île : le coq Maurice s'est vu retirer le droit de chanter. Des voisins l'accusent de les empêcher de dormir. En qualité de journaliste pour la page jeune d'Ouest Matin, Jeanne décide de mener l'enquête. Un soir, elle surprend un bien étrange conversation entre le propriétaire de Maurice et la plaignante...
    Pour notre plus grand plaisir, Thomas Gerbeaux et Pauline Kerleroux attirent une nouvelle fois notre attention sur l'importance de la cause animale.

    Auteur : Né à Paris dans une famille bretonne, Thomas Gerbeaux écrit régulièrement pour la publicité. Il a remporté le Prix des Incorruptibles 2019-2020 pour L'incroyable histoire du mouton qui sauva une école, roman illustré par son amie d'enfance Pauline Kerleroux.

    Illustratrice : Née en Bretagne, Pauline Kerleroux est une graphiste et illustratrice basée à Londres. L'incroyable histoire du mouton qui sauva une école lui a permis de revenir à ses premières amours, l'illustration.

  • Benoît à 13 ans et vit seul avec sa mère. Garçon un peu fragile depuis le départ de son père, il est harcelé et battu par une bande de son école. Un jour, leur chef lui chuchote : « Maintenant si tu veux tu es des nôtres »...
    Benoit ne comprend pas son excitation à l'idée de faire partie du groupe qui le malmène, ni la haine qui envahit son corps sans savoir vers quoi elle est dirigée. Il rencontre Manon, elle aussi sous leur emprise, et découvre le sentiment amoureux. Benoit devient vite à la fois victime et bourreau, s'attanquant à d'autres élèves mais personne ne semble percevoir sa souffrance, excepté sa professeure de français, Madame Lame, qui décide de l'aider.

    L'auteure signe ici un roman essentiel d'une grande finesse dont la prose ira droit au coeur de tous.

    Publiée par de nombreux éditeurs jeunesse (École des loisirs, Milan, Nathan, Flammarion), Nadine Brun-Cosme est unanimement reconnue par le grand public et la critique, autant pour ses albums que pour ses romans. Son écriture explore les thèmes de l'absence et de la séparation en invoquant la puissance du souvenir et des sensations. Son travail de terrain dans des institutions scolaires, carcérales ou de soins, nourrit son travail et donne à sa langue une justesse et une sensibilité manifeste.

  • Corentino est ceuilleur de noix de coco. Tous les jours, au domaine colombien des Milcoco, il grimpe en haut des arbres pour en couper les fruits. Il n'est pas malheureux, mais l'ailleurs l'appelle : la terre natale de son grand père, la France ! C'est décidé, il ira, caché dans un conteneur.
    L'auteur nous embarque en Colombie, sur les pas d'un tout jeune homme plein d'espoir d'une autre vie. Inspiré d'une histoire vraie, la justesse du texte et du propos rend ce récit captivant et laisse la place au personnage, aux sentiments qui le traversent et aux épreuves auxquelles il sera confrontées.
    Benjamin Lesage noue avec réalisme deux facettes de la même histoire, celle d'un petit garçon qui veut partir à l'aventure et celle d'un jeune homme enfermé dans les limbes des services de l'immigration française.

    Benjamin vit actuellement dans un éco-village, son quotidien est partagé entre le jardinage, la construction écologique et les moments partagés avec sa famille et les autres résidents. Entre deux coups de marteau et les semis, il écrit des livres.
    Son premier roman Les Étoiles qui meurent dans le ciel a été publié en 2020 aus Éditions courtes et longues. Il rencontre un vif succès et a été séléctionné pour le Prix Cendres 2020.

  • Corps de fille

    Marie Lenne-Fouquet

    - Agathe, dis bonjour.Comme si j'avais cinq ans.- Bonjour.- Agathe, sois polie s'il te plaît.Là, il faut comprendre « fais une bise ». C'est ça, être poli quand on est une gamine : bisouiller des peaux d'inconnus, toucher la dame, toucher le monsieur. J'ai toujours eu horreur de ça.L'homme se lève et s'approche.- Bonjour jeune fille, moi, c'est Pierre.Il pose une main calleuse sur mon épaule nue et je frissonne en regrettant d'avoir choisi ce T-shirt sans manches. Il se penche vers moi pour m'embrasser, il sent le tabac froid et le café fort. Je ne bouge pas. Il colle ses lèvres contre ma joue.- Eh ben, t'es un peu sauvage toi, hein, dit-il en me faisant un clin d'oeil.Je me recule.- Nan, mais je n'aime pas tellement qu'on me touche.

    Enseignante auprès d'enfants en difficulté, Marie Lenne-Fouquet est déjà l'autrice de plusieurs romans junior, dont La bonne culotte et Le grand bain parus chez Talents Hauts. Corps de fille est son premier roman pour adolescent·es.Elle vit à La Rochelle.

  • Le ministre de l'Éducation a décidé de fermer les classes de moins de trente élèves. Pour sauver l'école de Moutonville, dont l'unique classe ne compte que vingt-neuf enfants, le maire de l'Île aux Moutons a l'idée d'y inscrire Vincent, un mouton.

    Vincent est vite démasqué et le ministre se rend sur l'île, où une tempête va l'obliger à passer la nuit. Le maire et sa fille, Jeanne, vont alors tout faire pour sauver leur école. Avec l'aide précieuse de Vincent.

    L'auteur : Thomas Gerbeaux a tout d'abord travaillé comme rédacteur indépendant avant de crér CARWASH Magazine avec un groupe d'amis. En 2010, il rejoint le bureau londonien de TBWA Media Arts Lab, une agence de communication et de publicité.

    L'illustratrice : Pauline Kerleroux est diplômée de l'Ecole supérieure d'Arts graphiques de Paris ainsi que de l'Academy of Arts, architecture and design de Prague. Elle travaille depuis 2011 à Londres chez TBWA Media Arts Lab, comme directrice artistique.

  • Comme "L'incroyable histoire du mouton qui sauva une école", "L'incroyable histoire du homard..." est inspiré d'une histoire vraie.
    C'est l'été sur l'Île aux moutons. Jeanne dîne au Restaurant du Port avec son père et sa grand-mère. La petite fille s'ennuie et quitte la table pour aller jouer à la marelle, sur le quai. Au même moment, un homard observe les allées et venues des serveurs. Contrairement à ses camarades d'infortune, il comprend très vite qu'il est condamné à une mort certaine. Lorsqu'un cuisinier le plonge dans une casserole d'eau bouillante, il prend la fuite. À moitié cuit mais bien décidé à retrouver les abysses de son enfance, il croise la route de Jeanne...
    Cette nouvelle aventure aborde avec sensibilité et tout en délicatesse la question de la souffrance animale.

    Auteur : Thomas Gerbeaux est né à Paris dans une famille bretonne. Il a publié de nombreux articles et écrit régulièrement pour la publicité. Après des années passées à Paris, au Brésil et à Londres, où il vit, l'écriture lui a permis de retrouver les plages de son enfance.

    Illustrateur : Pauline Kerleroux est née à Quimper. Après des études de graphisme, elle s'installe à Prague puis à Londres comme directrice artistique.

    Thomas et Pauline sont amis d'enfance.

  • Barnaby Gaunt, orphelin turbulent et héritier d'une immense fortune, est envoyé pour les vacances d'été sur une île à la nature luxuriante et aux habitants vieillissants au large de la Colombie Britannique. Vitres cassées, animaux effrayés, très vite, il bouleverse la routine des insulaires, avant de découvrir la véritable raison de sa venue : son oncle diabolique et doté de mystérieuses aptitudes veut l'assassiner.
    Décidé à ne pas se laisser faire, Barnaby, aidé de Christie, la seule petite fille de l'île, comprend qu'il n'y a qu'un moyen d'en réchapper, éliminer l'oncle en premier.

    Vancouver, Canada, 1963, Rohan O'Grady a 39 ans, un mari, 3 enfants et 3 romans. Depuis des années sa vie oscille entre son foyer et l'écriture. Et c'est comme ça qu'on a décidé de tuer mon oncle va tout chambouler, car cette histoire de gosses un peu trop astucieux est sur le point de lui faire connaître un succès fulgurant. Comme un nombre fétiche, il faudra 3 ans à ce livre étonnant pour être adapté au cinéma, 30 avant d'être redécouvert.

  • En apnée

    Meg Grehan

    Maxime est une fille. Elle a onze ans, elle aime sa mère qui l'élève seule, les livres et savoir plein de choses sur tout. Dans ce monde complexe, aimer et savoir la rassurent.
    Maxime sait des choses sur les baleines, sur les créatures sous-marines,sur son meilleur ami de toujours, Adam, et aussi, qu'elle ne sait pas tout. Par exemple, elle ne sait pas expliquer ce qu'elle ressent pour Chloé, ce sentiment nouveau et étrange, un émoi qu'elle ne comprend pas. Elle aimerait savoir si c'est ce qu'on appelle un coup de foudre et, comme elle est une fille et Chloé aussi, si elle a le droit de ressentir ça pour elle.

    Meg Grehan est une jeune autrice irlandaise. Elle a écrit pour des revues et des journaux en ligne avant de publier, en 2017, son premier roman chez Little Island : The Space Between, pour lequel elle a reçu le prix Eilís Dillon 2018 qui récompense le meilleur premier roman irlandais de l'année. Un talent à suivre publié dans une maison de qualité qui a traduit La déclaration des droits des filles et La déclaration des droits des garçons en anglais.

  • Sans armure

    Cathy Ytak

    C'est d'abord sa voix, entendue à la radio, qui attire Yannick. Derrière cette voix, se cache Brune, à la sensibilité à fleur de peau et qui ne résiste pas à la tendresse de Yannick.
    Yannick lui raconte son enfance et ses rêves, mais Brune se dévoile peu, sauf lorsque ses émotions la plongent dans des crises qui la laisse pantelante.
    Malgré l'amour qu'elles se portent, un soir, Brune claque la porte de l'appartement après avoir jeter cette phrase à Yannick : « Tu comprends rien ! ». Ahurie, la jeune femme cherche enfin à voir son amie telle qu'elle est.

    Après des études à l'École Estienne, Cathy Ytak se dirige vers le journalisme et la traduction. Aujourd'hui, elle écrit des romans, des guides pratiques, et traduit de la littérature contemporaine catalane. Chez Talents Hauts, elle a publié le roman D'un trait de fusain (coll. Les Héroïques), en 2017, et Les vraies richesses en 2019.

  • Il a presque vingt ans. Il vit loin. Loin de sa famille, loin de lui. Mais il revient parfois : les repas de famille, Noël, il ne peut pas y échapper... Alors, en silence, il assiste à son show : celui du père parfait, celui qui ne rentre pas dans la chambre de son petit garçon, la nuit, pour le forcer à faire ce qu'aucun enfant ne devrait être obligé de faire avec quiconque, encore moins avec son père.
    Cette fois, il va parler, il le doit, il le faut. Pour lui et pour les autres enfants. Tant pis pour le vide, le malheur, pour ce réveillon de Noël gâché, pour la photo de la famille parfaite en mille morceaux. Il ne peut plus se taire. Mais ce n'est pas si simple de parler, de se libérer d'années de silence et de honte, de transmettre sa douleur.
    Peut-il y parvenir ?

    Auteur de fictions, Antoine Dole esquisse à chaque nouvel opus un portrait cru de sa génération. Il trace sa route d'écriture offensive en explorant dans ses romans cette société faite d'incommunicabilité et de solitude.Sous le pseudonyme Mr Tan, il est également le créateur et le scénariste de la série Mortelle Adèle (Tourbillon, un million d'exemplaires écoulés).

  • Gaspard, brillant trisomique de trente ans, vit chez ses parents et cumule deux emplois : vendeur dans une boutique de souvenirs made in China le matin et renifleur d'aisselles pour un fabriquant de déodorant le soir. Mais suite à un tragique accident il se retrouve sans emploi du jour au lendemain. Que faire maintenant ? Quel métier exercer ? Détective privé ? Pour Gaspard ce serait le métier idéal. Il réussit d'ailleurs à se faire embaucher pour enquêter sur la mystérieuse mort d'un patient dans un centre d'éducation spécialisé... Son handicap sera pour une fois un atout...

    Une fable loufoque, dans la veine du « Fakir », un roman qui plaira aussi bien aux adolescents qu'aux adultes... Sans oublier une fin renversante qui cueillera le lecteur, même le plus malin !


    Romain Puértolas est né en 1975 à Montpellier. Il est l'auteur de sept romans dont le best-seller « L'Extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea », paru en 2013 à La Dilettante et traduit dans le monde netier (250 000 exemplaires vendus). Un film est en préparation, pour fin 2018, réalisé par Ken Scott avec Bérénice Bejo et Laurent Lafitte, et Steinkis a acquis les droits d'adaptation en BD de "L'extraordinaire voyage du fakir..."

  • Je ne sais pas comment j'ai fait, mais je l'ai fait. M'emmêler. Me fondre. Me mélanger. Ses yeux dans les miens, sa bouche dans ma bouche. Et son reste dans mon reste. C'était la première fois.

    Agnès de Lestrade a publié son premier roman jeunesse en 2003 à L'École des loisirs. Depuis, elle est l'autrice de plus de 170 livres, parmi lesquels : Le chienchien à sa mémère (Sarbacane, 2016), Celui qui manque (Alice jeunesse, prix Tatoulu 2014) et, chez Talents Hauts, Ma mère est un hamster dans la collection Livres et égaux (2016).

  • 1942, URSS.Animée par la rage de venger sa famille tuée par les nazis, Ziba s'enrôle dans l'Armée rouge où ses talents lui valent d'intégrer une formation de tireuses d'élite. La jeune Tzigane y fait la connaissance d'Anya, fille de cadres du Parti, avec qui elle va devoir former un binôme. Au camp et à l'entraînement, les deux femmes doivent s'imposer face aux hommes. Mais c'est sur le front qu'elles font la preuve de leurs compétences et de leur courage, forgeant leur amitié au coeur même des combats.

    Diplômée en Histoire, Catherine Cuenca a travaillé en bibliothèque tout en écrivant des romans pour la jeunesse, mais depuis 2010, elle exerce le métier d'autrice à plein temps. Elle a remporté deux fois le Prix du roman historique jeunesse de Blois et le Prix Dimoitou 2013. Son roman Celle qui voulait conduire le tram (« Les Héroïques », Talents Hauts, 2017) a été sélectionné pour de nombreux prix, dont celui des Incorruptibles, et figure sur la liste de Littérature de l'Éducation nationale.

  • "Devant nous, un camion zigzaguait sur les plaques de neige givrées. Il se traînait et mon père s'impatientait.J'ai entendu le clignotant de la voiture se mettre en marche, Papa qui râlait : « Avance donc avec ton char ! » et Maman qui disait : « C'est pas le moment, Manuel. »Puis, elle avait lâché un « Oh ! » de surprise, puis un « Non ! » fatal en réponse au « Nom de Dieu ! » du paternel.Mon frère n'avait rien dit."

    Florence Cadier a été journaliste pendant de nombreuses années, en presse écrite puis audiovisuelle. Elle publie son premier livre pour la jeunesse en 1995, suivi de nombreux ouvrages dont Le rêve de Sam (Galimard Jeunesse, 2009) primé à de multiples repises et son roman paru dans la collection "Les Héroïques" : Dans l'ourlet de nos jupes (Prix RTS 2019). Elle anime également des ateliers d'écriture pour enfants et a créé l'association « Mots en vadrouille ».

  • Avril 1994, Rwanda. Jean vient de fêter son septième anniversaire quand il assiste au massacre, par ses voisins et amis, de sa famille et de tous les Tutsis de son village.Caché dans un grenier, réduit en esclavage par un des hommes qui a tué sa famille, pris pour mort et chargé dans un camion transportant les corps d'autres Tutsis, Jean n'en est pas moins déterminé à vivre et fait de son imagination un rempart contre la douleur et la folie. Sa rencontre avec Espérance, une fi llette Hutu qui va le cacher, lui permet de recouvrer la force nécessaire pour se rendre à Kigali afi n de tenter de fuir le Rwanda.

    Pierre-François Kettler a vécu deux ans au Rwanda, où il a enseigné dans une école interafricaine et exploré le théâtre au sein du Centre Culturel Franco-Rwandais de Kigali.De retour en France, il s'est engagé dans une carrière d'acteur et a animé de nombreux ateliers de théâtre. Il a publié un roman jeunesse : L'Arc de la lune, en 2011, et fait partie des douze lauréats du premier concours « Émergences » lancé par la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse en 2018.

  • Les vacances à Ostende s'achèvent pour Marieke, douze ans. Finis les après-midis sur la plage avec son cousin préféré, passés à bronzer et construire des châteaux de sable. Terminé le quotidien avec Rudy, l'horrible nouveau copain de sa mère. La jeune fille n'a pas accepté le divorce de ses parents et supporte encore moins leurs nouveaux conjoints. Pour ne rien arranger, elle a découvert que sa grand-mère adorée était une menteuse et comprend de moins en moins les obsessions amoureuses de Zelda, sa meilleure amie. Va-t-elle endurer cela encore longtemps ? Même pas en rêve ! À la rentrée, tout va changerÉlisabeth Brami nous livre un roman sensible sur une adolescente rebelle qui, face aux adultes, trouve la force de grandir.

    Elisabeth Brami est nee a Varsovie. Devenue psychologue dans un hôpital de jour pour adolescents, elle y enseigne la philosophie, les lettres, fonde une bibliotheque, anime des ateliers d'ecriture, et la revue Lis tes ratures.Elle a ecrit une centaine d'albums, romans, anthologies, et essais recompenses par de nombreux prix. Ses ouvrages sont traduits dans de nombreux pays.Elle a publie La Couleur des saisons (2018) et Sauve-toi, Élie ! (2020) aux Editions courtes et longues.

  • J'attendais mes seins avec impatience.C'est à partir des p'tits oeufs au plat que tout s'est déglingué. Comme s'ils s'étaient passé le mot pour gâcher ma joie toute nouvelle. Ça a commencé dans le bus. C'est là que j'ai vu le regard des hommes changer. Enfin de certains hommes... Ceux-là, ils ne se gênaient pas pour me regarder. Ou plutôt pour me regarder directement dans les seins. Pas gênés ! Tranquilles.Je détestais ça.

    Après avoir été clown, réalisatrice de films vidéo, ou encore Miss Météo, Sandrine Beau est maintenant animatrice radio sur France Bleu Besançon. Elle publie des albums et des romans, elle est l'auteure notamment de Toute seule dans la nuit - Alice, 2014 (prix Chronos 2015), On n'a rien vu venir - collectif, Alice, 2012 (sélection Prix Ados en colère, Prix Albert Camus...), Mademoiselle Alice qui inventa le cinéma - Alice, 2015 (sélection prix Michel Tournier 2017).

  • 1916 : les hommes sont mobilisés sur le front. À l'arrière, les femmes prennent la relève. Parmi elles, Agnès est embauchée comme conductrice de tramway. Lorsque son mari, Célestin, rentre blessé de la guerre, il supporte mal qu'elle gagne plus que lui. Une fois la paix revenue, Agnès est renvoyée : les hommes doivent retrouver leur place. Révoltée par cette injustice, elle s'engage dans le mouvement des suffragettes. C'en est trop pour Célestin.

    Diplômée en Histoire, Catherine Cuenca travaille quelques années en bibliothèque tout en écrivant des romans pour la jeunesse. Depuis 2010, elle exerce le métier d'auteure à plein temps. Elle a remporté deux fois le Prix du roman historique jeunesse de Blois avec ses romans Frères de Guerre et La Guerre des ombres parus chez Flammarion et le Prix Dimoitou 2013 pour le premier tome de sa trilogie à succès Le mystère de la Tête d'Or.

  • 1920, île de Ré. Léon vit seul avec sa mère depuis que son père est parti à la guerre et n'en est pas revenu. Il pêche, ramasse des coquillages et s'invente des aventures, assis sur le dos d'une carcasse de baleine. Un matin, après une tempête, Léon trouve un homme inanimé sur la plage. Tierno, c'est son nom, raconte alors comment il a été arraché à sa famille au Sénégal six ans plus tôt pour combattre comme tirailleur dans les rangs de l'Armée française et comment son navire a coulé alors qu'il allait enfin rentrer dans son pays.

    Nicolas Michel est journaliste pour Jeune Afrique où il traite essentiellement des questions culturelles. En 1999, il a reçu le Prix Goncourt du premier roman pour Un revenant, publié chez Gallimard. Depuis, il a écrit d'autres romans parus chez Gallimard et Buchet Chastel. Il est également l'auteur de carnets de voyage chez Casterman.Chez Talents Hauts, il a publié Quand le monstre naîtra (coll. "Les Héroïques") sélectionné pour de nombreux prix et qui a reçu le Prix Saint Exupéry en 2017.

  • Boris est un vieil homme amoureux de sa voisine, Jeanne, mais trop timide pour lui parler. Odilon, corbeau doué de parole, décide de lui venir en aide avec l'idée de récupérer son coeur pour son amie Asie. Il attire Boris dans la caravane où il vit avec Asie, Phil et Lunaire. Alors qu'un orage éclate et emporte la caravane, Chilpéric, le neveu de Jeanne qui s'était réfugié à l'intérieur à la suite de Boris se retrouve piégé. Le vieil homme finit par rentrer chez lui mais est soupçonné de l'enlèvement de Chilpéric. Avec l'aide de Jeanne, ils partent à la rescousse du garçon. Boris est prêt à se sacrifier en donnant son coeur mais il appartient déjà à Jeanne. Les personnages comprennent alors la puissance de l'amour : Phil sauve Asie en lui donnant son coeur.

    Marie-France Zérolo est psychomotricienne mais aussi conteuse et animatrice d'ateliers theatre pour les enfants. Ses histoires pleines d'esprit sont savoureuses de drolerie et d'humanite. Elle est l'auteure de Fadoli (2015), de Gipsy (2014) et du Héron et l'Escargot (2013).Élisabeth Benoît-Morelli enseigne en école maternelle dans l'Oise. Sa créativité s'exerce aussi bien dans son métier que dans ses écrits.Elle est l'auteure du Couscous de Noël (Magnard Jeunesse, 2019).

  • Deux ouvriers se déplaçant de chantier en chantier et une prostituée en fuite font un bout de chemin ensemble. Une amitié se crée entre eux qui étaient des inconnus et qui le redeviendront bientôt. Leurs espoirs et leur nostalgie auréolent ce voyage d'une poésie et d'une humanité profondes.
    Les trois histoires qui complètent ce livre évoquent des épisodes clés de l'histoire de la Corée, avec une tonalité parfois autobiographique : un enfant pris dans la tourmente de la guerre civile entre le Sud et le Nord dans les années 1950 ; la désespérance d'un soldat coréen enrôlé dans la guerre du Viêtnam ; les désillusions d'un paysan parmi les milliers de ceux qui, dans les années 1970, désertèrent les campagnes pour les mirages de la ville.

empty