Fonds Mercator

  • En 1998, Anne Teresa De Keersmaeker revient à deux de ses plus grands amours de jeunesse : la « danse pure » et la musique du compositeur minimaliste Steve Reich. Riche de vingt années d'un parcours chorégraphique foisonnant, elle s'empare du Drumming de Reich, longue oeuvre hypnotique écrite pour large ensemble de percussions, et en fait jaillir un spectacle fébrile et radical où semble s'être distillée l'essence de son style : motifs mathématiques, art de la variation perpétuelle, utilisation géométrique de l'espace.

  • Monographie dédiée aux autoportraits de l'artiste.

  • Rosas est le nom de la compagnie de danse et structure de production qui s'est formée autour de la chorégraphe et danseuse Anne Teresa De Keersmaeker.

  • Corps

    Collectif

    L'inventaire définitif de la photographie contemporaine du corps humain. Avec entre autres : Nobuyoshi Araki, Bettina Rheims, Lauren Greenfield, Viviane Sassen, Cindy Sherman, Wolfgang Tillmans, Daido Moriyama, Sally Mann.

  • Ce catalogue d'exposition comprendra plus de 150 oeuvres, parmi lesquelles des sculptures, dessins et estampes, ainsi que des oeuvres nouvelles de l'artiste. Johns est reconnu comme un des artistes les plus significatifs et influents des vingtième et vingt-et-unième siècles, et la publication couvrira plus de 60 ans, des débuts de sa carrière à l'époque actuelle, rassemblant des oeuvres d'art qui ont rarement l'occasion de quitter les collections internationales publiques et privées.

  • Pionnier de la danse contemporaine, le chorégraphe Pierre Droulers, auteur de plus d'une trentaine de pièces, célèbre ses quarante ans de création.

  • En 2014, le M Museum propose une exposition avec pour thème central le sort du patrimoine artistique et culturel en période de conflit. La commémoration du début de la Première Guerre mondiale ainsi que l'incendie de la bibliothèque universitaire de Louvain en été 1914, s'y prêtent particulièrement. Les évènements de Louvain illustrent parfaitement le fait qu'en période de conflit, les biens culturels, tout autant que les soldats et les innocents citoyens, souffrent de la violence belliqueuse.
    Ainsi, même bien avant la Première Guerre mondiale, les villes dévastées, les bâtiments et monuments dégradés, les oeuvres d'art pillées et les autodafés de livres jouaient un rôle dramatique en période de conflit. Aujourd'hui, les crimes contre l'art restent, plus que jamais, une réalité. De ce fait, cette exposition se propose de mettre en présence les réflexions d'artistes contemporains et d'artistes du passé.

  • « Le musée absent » est une importante exposition thématique axée sur la problématique de l'absence des musées dans les grands débats publics actuels.

  • Deux expositions dans deux villes européennes. Deux livres regroupés en un ouvrage aux éditions du Fonds Mercator

  • L'artiste américain Tony Oursler s'empara de la vidéo à la fin des années 70 pour retourner contre la culture dominante ses propres armes, à commencer par les technologies de la télévision et du cinéma. Ce livre, qui  regroupe une cinquantaine de transcriptions d'oeuvres vidéos, est la première publication exclusivement consacrée aux textes poétiques de Tony Oursler.

  • Cet ouvrage est le deuxième volume d'un ambitieux projet de catalogue raisonné consacré aux oeuvres produites par Francis Picabia (1879-1953) et se penche en particulier sur ses créations de 1915 au milieu de l'année 1927. A cette époque, l'artiste, en pleine élaboration de son esthétique machiniste, joue un rôle central dans le développement du mouvement Dada à Paris. De plus en plus provocantes, les compositions mécanomorphes qu'il imagine alors sont au nombre des réalisations majeures de ce mouvement synonyme d'irrévérence.
    Le volume s'achève avec les créations du milieu des années 1920 : les célèbres collages et la fameuse série des "monstres", que l'artiste décline en flamboyantes compositions figuratives. Au fil de cet ouvrage, les meilleurs spécialistes nous livrent leur lecture d'une démarche artistique hautement singulière. Le catalogue raisonné comprend également la reproduction de chacune des oeuvres avec ses données factuelles, une chronologie, la liste complète des expositions ainsi qu'une bibliographie détaillée.

  • L'ouvrage qui accompagne l'exposition du Louvre à Paris dresse le portrait d'une rencontre inédite entre les collections du musée du Louvre et l'univers de l'un des inventeurs de l'art contemporain. Le catalogue témoigne des recherches actuelles de Wim Delvoye sur la sculpture du XIXe siècle et les procédés informatiques de reproduction. Le lecteur découvrira également les moments forts de la mise en place de l'immense flèche torsadée, intitulée Suppo, sous la pyramide du Louvre.
    De la conception à l'installation des oeuvres in situ, un parcours à travers les audaces stylistiques autant que techniques du plasticien belge.
    Le livre, amplement illustré, contient un essai de Jean-Pierre Criqui, rédacteur en chef des Cahiers du Musée national d'art moderne et un entretien entre Marie-Laure Bernadac, chargée de l'art contemporain au musée du Louvre, et l'artiste.

  • Après le succès international des premiers Carnets d'une chorégraphe, publiés en mai 2012 et détaillant sous le même format les quatre premières oeuvres d'Anne Teresa De Keersmaeker: Fase, Rosas danst Rosas, Elena's Aria et Bartók, De Keersmaeker et Cveji? ont repris cette formule pour présenter En Atendant et Cesena, deux spectacles servis par un excellent ensemble de danseurs et de musiciens. La publication combine un livre d'entretiens, illustré de nombreux dessins, schémas, photos et documents sur les spectacles, et 3 DVD réunissant des démonstrations de danse d'Anne Teresa De Keersmaeker, des extraits des spectacles et des séquences documentaires où les explications elles-mêmes se mettent à danser. L'artiste visuel Michel François révèle sa vision personnelle des chorégraphies dans un somptueux album également inclus dans le coffret.

  • Leo Dohmen (1929-1999) participa dès les années cinquante aux activités du groupe surréaliste. Complice de Marcel Mariën, il l'assista pour la réalisation du film L'Imitation du cinéma (1959) qui fit scandale et la confection du tract Grande Baisse (1962) dirigée contre René Magritte, menant en parallèle dix années durant une activité de photographe et de collagiste. Mireille Dohmen, son épouse, Jan Ceuleers et Xavier Canonne évoquent cette figure devenue légendaire qui fut avec Raoul Ubac et Marcel Lefrancq l'un des rares photographes du surréalisme en Belgique.

  • Prestigieuse monographie consacrée à Wim Delvoye. Publiée conjointement à l'exposition de Wim Delvoye au Louvre à Paris, l'ouvrage propose une cartographie complète du travail d'une figure de proue de l'art contemporain. A l'instar de l'oeuvre, la monographie met en jeu les polarités les plus étonnantes et mêle avec jubilation et sans tabou le trivial au sublime. La couverture a été pensée et conçue par lartiste spécialement pour cette édition.
    Wim Delvoye Intropective compte la contribution de plusieurs auteurs importants tels que Adrian Dannatt, Bernard Marcadé, Dirk Snauwaert et Bart Verschaffel, permettant différents niveaux de lecture et d'interprétation.

    Proche de l'artiste de longue date, l'anglais Adrian Dannatt et le belge Dirk Snauwaert proposent un regard critique et personnel sur l'artiste, sa vie et son oeuvre.

    Le critique d'art français Bernard Marcadé offre, quant à lui, une lecture originale de l'oeuvre par ses thématiques les plus singulières, telles que la prolifération, le barbare, l'utopie pragmatique ou encore le conformisme tactique.

    Selon une approche plus iconographique, le philosophe belge Bart Verschaffel s'attarde à lunivers de cet inventeur de l'art contemporain à travers ses dix travaux capitaux.

    Une biographie vivante et illustrée écrite par Olivier Duquenne vient enrichir et compléter un ouvrage superbement illustré, réalisé en étroite collaboration avec l'artiste.

  • Depuis les années 1960, le rock fait partie, avec d'autres cultures populaires comme la science-fiction, des nouvelles sources d'inspiration et de réflexions que détournent les artistes plasticiens. Célébrée avec nostalgie ou parodiée avec virulence, sa "religion" hante, depuis le pop art, tout un pan de l'art contemporain de ses distorsions électriques et refrains diaboliques. Associé à l'art, le rock élargit le spectre d'une sensibilité désormais partagée : de la révolte politique à la crise identitaire en passant par le nihilisme artistique.
    Abondamment illustré par des reproductions d'oeuvres et des documents d'archives, ce livre aborde la production éclectique du combo que forment l'art et le rock, suivant trois grandes modes : le folk des sixties avec son étrangeté vernaculaire, le glam des années 1970 avec sa théâtralité extravagante, et enfin le mouvement punk dont la rage rebelle produira dans les années 1980 nombre de projets indépendants et alternatifs en réaction à l'industrie musicale.
    La discographie et l'iconographie de cette formation croisée s'y déclinent en de multiples formules, allant du design d'album rock par des artistes à la formation de groupes, en passant par les multiples relations, tantôt critiques, tantôt complices, que ces deux cultures ne cessent d'entretenir aujourd'hui par-delà leurs divergences.

  • Avec plus de 80 000 photos et 3 millions de négatifs, le Musée de la Photographie de la Communauté française à Charleroi est le plus important musée de la photographie en Europe.
    En quelque 300 photographies, cet ouvrage offre un panorama de l'histoire de la photographie à travers l'unique collection du Musée de la Photographie de Charleroi.
    Couvrant une période allant de 1840 à nos jours, toutes les photographies de ce livre ont été choisies minutieusement selon leur représentativité de la collection, mais aussi leurs qualités techniques, valeur esthétique ou historique. De Louis Ghémar à Bettina Rheims, en passant par de somptueuses photos anonymes, d'oeuvres connues mais aussi moins connues, portraits, paysages, photos à vocation artistiques mais aussi documentaires ou journalistiques, toute la diversité de cet art se retrouve dans ce véritable guide de l'histoire de la photographie.
    Première grande publication sur le Musée, cet ouvrage en retrace l'historique, des prémices en 1975 à l'institution mondialement reconnue qu'il est devenu aujourd'hui.

  • Man Ray a été un des artistes photographes les plus inventifs du vingtième siècle. Sa créativité et sa passion de l'innovation et de l'expérimentation sont mises en lumière dans ce livre exceptionnel, publié à l'occasion d'une exposition majeure, réunissant plus de 140 des meilleurs portraits qui ont ponctué sa longue carrière internationale.

  • L'ouvrage se propose de transmettre un message pédagogique à propos des quatre premières oeuvres de Rosas : Fase, Rosas Danst Rosas, Elenas Aria, Bartok/Mikrokosmos. Chacun des quatre chapitres se compose d'une interview, de notes, de croquis anciens et nouveaux d'Anne Teresa De Keersmaeker, d'images de films et de photographies. Rosas est le nom de la compagnie de danse et structure de production qui s'est formée autour de la chorégraphe et danseuse Anne Teresa De Keersmaeker. Celle-ci a d'emblée conquis la scène internationale de la danse avec son premier spectacle de 1982, Fase, quatre mouvements sur la musique de Steve Reich. La danse de Rosas, c'est tout simplement de l'écriture en mouvement dans le temps et l'espace.

empty