Marie Desplechin

  • Anne vient d'emménager avec sa mère dans un nouveau quartier. Elle se sent seule et déracinée. Heureusement, elle fait la connaissance de Pierre, leur voisin peintre, et passe bientôt toutes ses soirées dans son atelier. Lorsque Pierre lui demande de l'aider à préparer sa prochaine exposition, Anne est très flattée. Ne serait-elle pas un peu amoureuse ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • Enfants pirates et enfants dieux, enfants rois et enfants savants, enfants voyants et enfants rêveurs, enfants travailleurs et enfants danseurs... Enfances raconte des moments importants et déterminants de la vie de plus de 60 enfants. Connus ou anonymes, réels ou légendaires, ils ont tous, à leur façon, petite ou grande, marqué leur époque et changé le monde. A partir de 10 ans.

  • Entre catalogue raisonné et livre d'artiste, Ainsi de suite rassemble le travail de Sophie Calle depuis 2003 jusqu'à aujourd'hui en reprenant les choses là où elles avaient été laissées par M'as-tu vue, premier ouvrage rétrospectif des oeuvres de l'artiste réalisées entre 1979 et 2003, qui se terminait sur Unfinished. Ainsi de suite débute par cette série et poursuit jusqu'aux travaux en cours, en présentant à la fois les oeuvres et des vues d'exposition pour beaucoup inédites.

    Plusieurs conversations entre l'artiste et l'écrivain Marie Desplechin servent de fil rouge aux déambulations du lecteur dans l'oeuvre foisonnante de Sophie Calle à travers un parcours thématique rassemblant près de trente séries.

  • À partir du 31 mars 2017, le Musée de l'Homme accueille sa première grande exposition temporaire : « Nous et les autres - Des préjugés au racisme ». L'exposition propose un parcours accessible à tous, qui s'attache à apporter un éclairage scientifique sur les comportements racistes et les préjugés.
    Le parcours est séquencé en trois parties : le temps du ressenti, de la connaissance et de la réflexion. Il explique comment ont pu se mettre en place de tels phénomènes, à un certain moment de l'histoire des sociétés.

    Le livre est écrit d'après les recherches d'Evelyne Heyer, professeur en anthropologie génétique au Muséum national d'Histoire naturelle et Carole Reynaud-Paligot, historienne à l'Université Paris 1, les deux commissaires de l'exposition.
    />

  • Enfant gâté, clochard infortuné, mafieux armé jusqu'aux dents- autant de figures de fortune et d'infortune qui donnent à voir les multiples visages de l'argent, tour à tour séduisants, repoussants, fascinants, inquiétants- jamais d'un seul tranchant.

  • Jean-Michel Othoniel raconte sous la plume de Marie Desplechin comment il est devenu artiste. Un texte beau et sensible, un conte biographique et initiatique, sur la naissance d'une vocation.

    Marie Desplechin explique avec des mots simples et justes comment le petit Jean-Michel a très tôt découvert le monde créatif qu'il portait en lui. En grandissant, Jean-Michel a rencontré d'autres mondes que le sien, et en particulier celui du Petit Théâtre de Peau d'Âne que 150 ans auparavant Pierre Loti avait créé de ses mains...

    Un livre superbement illustré de photographies des oeuvres et d'aquarelles originales de Jean-Michel Othoniel et de Pierre Loti. pour les enfants à partir de 9 ans et. pour les adultes aussi !

  • La série «La chute« met en scène les corps en apesanteur de danseurs de Hip Hop de Capoeira et de danse contemporaine. Une « chute de l'ange » des années 2000, toute en tension et en énergie, entre ciel et terre.
    Juste après la crise des banlieues de 2005, entre pesanteur et gravité, j'ai réalisé des photographies en suspension dans une architecture générique et populaire. J'aime qu'à l'ère de Photoshop, la photographie puisse encore surprendre et témoigner d'instants ayant réellement existé, sans trucages, ni manipulations explique Denis Darzacq.
    Dans des cités d'un Paris populaire et urbain, il créée des images baroques de corps en apesanteur, en lévitation. Propulsion. Perte de gravité. Energie.
    Poussée. Bascule des perspectives. Et UNE question : que fait-on de cette énergie ? Que fait-on de ces corps qui veulent entrer dans le «je« et qui risquent de s'écraser au sol si on les ignore, si on les laisse tomber.
    Il y a dix ans, en pleine guerre du Golfe, l'artiste s'est rendu en Algérie pour faire un reportage sur des danseurs algériens, dont il a tiré une pléthore de photos et de vidéos. Séduit par ces visions de jeunes en suspension dans l'espace, le photographe décide par la suite de se rendre dans les cités et de demander à des danseurs et des sportifs de sauter devant des fonds choisis.

empty