EDP Sciences

  • La mesure est un outil au service de toutes les sciences d'observation. Elle
    est tout aussi présente dans la vie quotidienne car il ne saurait exister de
    vie sociale sans consensus sur une commune mesure. Entre science et
    technique, histoire et philosophie, l'auteur nous offre un voyage au coeur de
    la mesure. Il en donne d'abord les principes : son acquisition, sa qualité, son
    traitement statistique. Mais à quoi correspond le résultat obtenu ? Existe-t-il
    un monde réel au-delà de la mesure ? Y a-t-il des limites à une connaissance
    par la mesure, imposées par notre esprit ou par la nature ?
    La mesure séduit peu. Mais elle est de plus en plus envahissante, au point
    de perdre parfois le sens de la mesure. Chacun doit donc en connaître les
    principes et les enjeux, pour ne pas accepter tout résultat qu'on voudrait
    lui faire accroire ou tout conditionnement qui lui serait imposé.
    Ingénieur civil des mines, Jean Perdijon a pratiqué la mesure en analyse chimique, puis
    en contrôle des matériaux dans le domaine nucléaire. Auteur de manuels techniques et
    d'une quinzaine d'essais sur les sciences, dont une Histoire de la physique, il fut enseignant
    à l'École de physique de Grenoble.

  • Pourquoi, si longtemps après sa découverte en 1905, aurait-on encore besoin d'un nouveau livre sur la relativité d'Einstein ?
    Parce que malgré la littérature abondante dans ce domaine, peu d'ouvrages se limitent au formalisme mathématique strictement nécessaire pour faire comprendre aux lecteurs le sens physique de cette théorie. D'après David Mermin, la relativité devrait être une partie importante de l'éducation de chacun car après tout, c'est en grande partie une question de temps, un sujet que tout le monde connaît bien ! Le livre révèle que certaines de nos notions les plus intuitives sur le temps sont fausses et que la nature réelle du temps découverte par Einstein peut être rigoureusement expliquée sans mathématiques avancées.
    Cet ouvrage est le fruit de plus de trente ans d'expérience d'enseignement auprès d'étudiants non scientifiques. L'approche proposée est imaginative, précise et complète. Clair, vivant et informel, la compréhension de ce livre ne nécessite pas de connaissances mathématiques particulières et le livre séduira les lecteurs intellectuellement curieux de toutes sortes, y compris les
    physiciens professionnels, qui seront intrigués par son approche très originale.

    N. David Mermin est un physicien théorique, membre de l'Académie nationale des sciences, qui a remporté le premier prix Julius Edgar Lilienfeld de la société américaine de physique pour « sa remarquable clarté et son esprit de conférencier auprès de non-spécialistes sur des sujets difficiles ».

  • Les mathématiques et ses règles, à la différence des sciences, n'ont pas émergé suite à des observations mais ont été créées de toutes pièces par l'Homme afin de répondre à ses besoins.
    Ce livre présente une histoire des mathématiques qui ne ressemble pas à celles habituelles. Au lieu d'une séquence chronologique des événements, présentée avec le recul mathématique, l'auteur adopte un point de vue global dans le contexte de l'époque, abordant les sujets de façon thématique.
    En utilisant de nouvelles découvertes d'artefacts et de documents, Norman Biggs révèle le pouvoir et la beauté des concepts mathématiques qui souvent démentent leurs origines utilitaires. Aucun autre livre ne raconte l'histoire des mathématiques, des mesures et de l'argent comme cela
    Quelles sont les origines du calcul aux temps anciens et médiévaux ? Comment les mathématiques ont-elles fourni des réponses qui sont correctes et que cela signifie ?
    Quel est l'impact du commerce et l'utilisation de l'argent sur le développement d'algorithmes mathématiques ? Comment les utiliser pour les communications sécurisées ? Comment l'argent et l'information sont-ils liés dans notre monde électronique ?
    Plongez-vous dans cette histoire fascinante destinée à tout lecteur intéressé par les fondements mathématiques du monde dans lequel nous vivons.

  • Connaître la provenance des expressions : « Se faire de la bile », avoir une « nature bileuse », être bileux... « En faire une jaunisse », « Avoir les foies »...
    L'origine de la crise de foie, de la jaunisse des nouveau-nés et la provenance surprenante du mot foie !
    Découvrir cet organe si singulier qui se régénère, possède un pouvoir de résilience et peut être remplacé.
    Saisir le rôle de notre foie dans la digestion.
    Comprendre : la cirrhose, la jaunisse, les hépatites, le cancer, toutes ces maladies qui touchent le foie, altèrent ses fonctions et ainsi menacent la vie, nous rappelant que notre foie est vital !
    Apprendre ce qu'il se passe quand le foie croise le fer (hémochromatose), le cuivre ou bien quand il s'enivre.
    Réfléchir sur les questions éthiques posées par l'expérimentation humaine et animale, sur le don d'organe, sur l'évolution de notre monde... grâce à la théorie des champs illustrée par la transplantation hépatique.
    Cet ouvrage éclaire sur le foie, véritable usine de l'organisme, surnommée l'hépatante.
    Le docteur Jean-Louis Payen est hépato-gastro-entérologue et écrivain. Il exerce dans le sud des Landes et le Pays basque. Auteur d'un ouvrage consacré à l'histoire de la jaunisse et de romans, il propose ici un livre précieux pour tous ceux qui s'intéressent à leur santé en général et à leur foie en particulier. Riche de références historiques, de sérieuses explications simples et pratiques, cet ouvrage vous éclairera sur cet organe, véritable usine de l'organisme.

  • L'origine et l'évolution des formes de vie terrestre peuvent être expliquées par les lois de la physique, de la chimie et de la biologie. Cet ouvrage nous dévoile nos connaissances sur l'origine et l'évolution du vivant, des premières molécules organiques aux premières cellules, des premiers organismes multi cellulaires à l'homme. La théorie scientifique de la sélection naturelle, proposée par Charles Darwin il y a 150 ans, est expliquée et discutée en s'appuyant sur les données les plus récentes issues du séquençage de nombreux génomes.
    On découvrira que les êtres vivants sont imparfaits, que le milieu naturel ne sélectionne pas des organismes optimisés mais simplement les plus aptes à se reproduire. Il y a peu d'inventions nouvelles, régulièrement des « bricolages évolutifs » créent les diversités génétique, physiologique et morphologique observées. Tout ce qui paraissait assez mystérieux aux scientifiques apparaît aujourd'hui plus clairement à la lecture des génomes.
    Finalement, le domaine de la biologie synthétique et de la modification dirigée des génomes est abordé, avec tout ce que ces approches apportent à la fois comme espoir pour l'humanité de transcender sa propre espèce et comme immense défi de société dans ce siècle encore jeune.
    Guy-Franck Richard est directeur de recherche à l'Institut Pasteur et dirige l'équipe « Instabilités naturelles & synthétiques des génomes » du CNRS.

  • Pourquoi doit-on régulièrement nettoyer ses boules de pétanque ?
    Pourquoi les coques et hélices de bateaux sont souvent équipées de petites plaques métalliques ?
    Pourquoi conseille-t-on aux cuisiniers d'attendre que l'eau soit chaude pour ajouter le sel pour la cuisson des aliments ?

    La corrosion est tout autour de nous, elle est présente dans nos cuisines, dans notre jardin, durant nos loisirs et nos vacances en bord de mer, et même dans notre corps !

    Cet ouvrage a pour objectif de vous expliquer de façon ludique et originale pourquoi le fer rouille et comment on fait pour le protéger.

    Valérie L'Hostis et Damien Féron sont ingénieurs-chercheurs au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives où ils développent les connaissances et les technologies pour comprendre, prédire, et limiter les phénomènes de corrosion dans des environnements industriels ou naturels. Bien connus au niveau national et international, ils sont auteurs ou coauteurs de nombreux articles et ouvrages scientifiques et techniques.

  • Énergie et environnement sont les deux partenaires d'un couple infernal. La perspective d'une pénurie de ressources et la menace d'un changement climatique poussent à entamer une transition énergétique difficile à définir car ses objectifs diffèrent suivant les interlocuteurs. Les défenseurs de la Nature voient le salut de la planète dans une forte réduction de la consommation d'énergie qui automatiquement minimiserait les atteintes à l'environnement. D'autres comptent sur des avancées technologiques afin de poursuivre le développement des sociétés tout en respectant le cadre naturel.

    Cet ouvrage se présente sous forme d'un dialogue, inspiré de celui écrit par Galilée en 1632 mettant en scène trois personnages aux visions différentes. Pendant quatre jours, ils vont confronter leurs points de vue sur les relations que les hommes entretiennent avec la Nature et les enseignements qu'il convient d'en tirer afin de mener à bien une transition énergétique imposée par la conjoncture de ce début de millénaire. Place de l'Homme dans les écosystèmes, climat, énergie, organisation de la société, sont tour à tour abordés dans un débat où se mêlent l'histoire, les sciences, l'économie... et par instants, la mauvaise foi !

    Écrit dans un style fluide et ne nécessitant pas de connaissances scientifiques préalables, cet ouvrage intéressera tout lecteur se sentant concernés par les problèmes énergétiques mondiaux actuels.

  • Le tableau périodique des éléments, initialement établi pour 63 éléments par Mendeleiev en 1869, est un monstre sacré pour le chimiste et une souffrance pour l'étudiant moyen. Ce monstre qui contient 118 éléments dans sa forme standard à la fin 2015 est apprivoisé par l'auteur en reliant des éléments choisis à des événements qui ont laissé des empreintes chimiques dans l'histoire, la littérature ou le cinéma.
    De l'acier dans lequel étaient forgées les lames des Sarrasins à la pollution au chrome dénoncée par Erin Brokovich, en passant par la mise en doute de la responsabilité des boutons d'uniforme en étain dans la déroute que fut la retraite de Russie, Lars Öhrstrm a choisi un angle original pour mêler des concepts basiques de chimie à l'histoire des éléments chimiques en y invitant des personnages clés qui ont directement ou indirectement participé à cette histoire.
    La volontaire simplicité des concepts purement chimiques de cet ouvrage rend sa lecture accessible à tous ceux qui voudront savoir par exemple comment un simple dissolvant pour vernis à ongles a pu jouer un rôle primordial durant la Première Guerre mondiale ou pourquoi Manhattan appartient maintenant aux États-Unis.
    La presse en parle... cliquez ici !

  • La faible croissance économique est aujourd'hui une préoccupation majeure dans les pays développés. Certains ont même exprimé la crainte que ce ralentissement ne soit le prélude à un effondrement. Cette possibilité avait
    déjà été envisagée par le Club de Rome. Selon son célèbre rapport, « Limits to Growth », l'épuisement inéluctable des ressources naturelles, principalement en énergie, pourrait y conduire.
    Mais depuis quelques années l'attention se porte sur un danger d'une toute autre nature. La COP 21 met l'accent sur un réchauffement prévisible du climat dû à un excès de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Cet excès est une forme de pollution. Il y en a d'autres - pollution aux microparticules, pollution de l'eau. En vérité nous ne manquons pas de ressources mais plutôt d'espace vide où mettre nos déchets.
    Ces pollutions sont les marques d'un déséquilibre global de la biosphère. L'apport d'énergie extérieure par rayonnement solaire n'est plus suffisant pour recycler le CO2 émis et contenir les autres formes de pollution. En termes thermodynamiques, ce déséquilibre se mesure par une augmentation de l'entropie. Ce mot ne figure ni dans les travaux du GIEC ni dans les accords de la COP 21. Pourtant c'est bien de cela dont il s'agit. Ce livre montre que pour être viable, tout modèle de croissance doit incorporer aussi bien le volet entropie que le volet énergie.

  • Notre fin approche, nous tuons à petits feux notre mère Nature, nous faisons de notre beau vaisseau spatial qu'est la terre un endroit bientôt inhabitable. C'est certain, nous sommes tous responsables ; c'est d'ailleurs l'unanimité chez les politiques, les écologistes ou les médias : l'Homme et ses rejets de CO2 sont en passe de provoquer un réchauffement climatique majeur dont les conséquences seront dramatiques...

    Mais cette attribution est-elle incontestable ? Sommes-nous vraiment responsables de la montée des océans et de la fonte estivale de la banquise arctique ? ce réchauffement annoncé est-il sans précédent ? et le CO2, si indispensable à la vie, est-il la cause de nos malheurs ? Les réponses trop communément affirmées sont peut-être plus complexes et la question climatique plus subtile qu'il n'y parait...

    Les chapitres traitent des points suivants :
    -l'explication scientifique de l'effet de serre
    -le forçage radiatif et la sensibilité climatique
    -les rétroactions et prévisions des modèles climatiques
    -les effets sur l'albedo, les nuages et les aérosols,
    -les températures du passé, les températures actuelles
    -les glaces d'aujourd'hui, d'antan et le niveau des mers
    -les gaz à effet de serre, le cycle du carbone et Gaïa

  • Les éléphants vont au cimetière, nous dit le chanteur. Les baleines chantent pour se parler. Les abeilles se parlent en dansant. Les chimpanzés fabriquent des outils. La corneille de Nouvelle-Calédonie, aussi. Et le chien est tellement intelligent...

    L'animal nous fascine parce que nous ne le comprenons pas. Il se parle, oui, mais ne nous parle pas. Alors nous parlons à sa place. Faute d'avoir accès à son esprit, nous plaquons nos comportements sur les siens pour tenter de les expliquer. Nous voulons donc l'animal intelligent parce qu'il fait des choses qui ne sont pas toutes des réflexes. Pour le scientifique, c'est plus compliqué. S'il sait ce qu'est un langage, il n'a aucune définition exclusive de l'intelligence. S'il peut décrire rigoureusement un comportement, il n'a pas beaucoup de moyens de savoir si l'animal en a conscience. Alors, lorsque Damien Jayat lui demande « et la culture, les animaux en ont ? », la réponse est embarrassée. Beaucoup de primates, de cétacés et d'oiseaux se comportent comme s'ils avaient appris à le faire. Pas les espèces, mais des populations : d'un endroit à l'autre, d'une population à l'autre, le comportement, le langage, est différent. N'est-ce pas là la preuve qu'une culture existe chez certains animaux ?

    Dans ce livre, Damien Jayat expose des cas et les analyse en suivant la démarche contradictoire des scientifiques. Avec beaucoup d'humour, une fort belle plume et une gentille ironie, il remet tout en cause et, en premier lieu, notre prééminence humaine. Nous ne sommes sans doute pas seuls à être... cultivés. « On n'hérite pas que des gènes, une maison de campagne et quelque vieille bague de mariage. On hérite aussi un ensemble de règles, de savoir-faire, de traditions, on hérite toute une culture en fait. À notre manière. Comme le font un si grand nombre d'animaux... » Un voyage troublant et joyeux à la rencontre de notre condition animale...

  • Vous êtes-vous déjà demandé d'où viennent les pouvoirs de Superman ? À l'aide des connaissances actuelles de la physique, de la chimie et de la physiologie, Roland Lehoucq nous montre Superman tel qu'il devrait être constitué pour parvenir à sauver le monde. Superman comme nous ne l'avons jamais vu !

  • Que faire ? Le pétrole n'est pas éternel, il coûte de plus en plus cher et le transport automobile est l'un des premiers postes de consommation de pétrole et d'émissions de gaz à effet de serre. Alors, quelles sont les solutions ? Abandonner l'automobile ? Développer le moteur à eau ou la voiture électrique ? La propulsion à hydrogène ? L'essence de betterave ?
    Avant de répondre, François Roby nous explique pourquoi le moteur thermique et le pétrole se sont imposés dès le début du XXe siècle. Il nous montre le phénoménal gaspillage d'énergie inhérent à la technologie du moteur thermique et à certains choix industriels : avec un si faible rendement, on pourrait rouler tout autant avec bien moins de puissance ! Pour autant, l'examen des candidats au remplacement de l'essence ou du moteur thermique est sans appel : peu ont un rendement énergétique vraiment favorable. Sans parler de leur bilan écologique. En attendant un sursaut technologique, force nous est d'améliorer encore nos moteurs actuels. Et de développer la seule technologie réellement novatrice : la motorisation hybride. Vers la voiture sans pétrole ? s'adresse aux passionnés de la question automobile comme à tous les citoyens désireux de se forger une opinion en toute indépendance.

  • La foudre mystérieuse nourrit l'esprit humain depuis ses origines. Il est intéressant de constater qu'elle est présente dans la plupart des mythologies de tout temps et sous toutes les latitudes. Mythologies et Histoire se confondent jusqu'au Siècle des Lumières lorsque l'Ecole française et Benjamin Franklin situent enfin ce phénomène naturel dans une approche scientifique, bien qu'il fallut attendre le XXe siècle pour mieux la cerner.

    L'ouvrage étudie la phénoménologie de la foudre : nuages orageux, rôle de l'ionosphère, éclairs et courants, sévérité orageuse sur notre Terre. Observation avec d'autres planètes du système solaire, étude de la foudre artificielle, déclenchée par des petites fusées lancées vers les nuages orageux. Etude des effets physiques et physiologiques de la foudre, analyse de ce courant impulsionnel très intense et de très courte durée n'excédant généralement pas quelques dixièmes de secondes: effets électriques, électrodynamiques, thermiques, électromagnétiques, électrochimiques, acoustiques et physiologiques. Présentation des effets dus aux coups indirects ainsi que les règles élémentaires de protection. Etude des mécanismes d'interception, de la protection externe et la protection interne. La prévention et l'analyse des risques sont aussi largement commentées, à la lumière de la publication récente (2006) d'une norme internationale (CEI 62305).

  • Quels sont les dangers de la radioactivité ? Qu'est-ce que le sievert ? À quoi sert le circuit primaire dans une centrale ? Combien coûte la gestion des déchets ? Quels États possèdent l'arme nucléaire ?... Nous parlons tous les jours du nucléaire, mais savons-nous vraiment ce que recouvre, derrière les enjeux économiques et environnementaux, cette formidable source d'énergie ?
    Écrit pour un large public et sans prendre position dans le débat sur l'énergie, l'auteur nous livre une connaissance générale en présentant tous les aspects de l'énergie nucléaire :
    o les notions physiques comme la radioactivité, la fission du noyau atomique...
    o les réacteurs nucléaires : fonctionnement, sûreté, déchets nucléaires, ...
    o les enjeux économiques et les traités de non- prolifération
    o les applications industrielles : propulsion navale, etc.
    o les projets futurs et notamment la fusion.
    Henri Safa travaille depuis 2006 à la Direction Scientifique de la Direction de l'Énergie Nucléaire au Commissariat à l'énergie atomique.

  • L'énergie baigne notre Monde : sans elle, pas un mouvement, pas une action, pas de vie. Elle est omniprésente dans notre quotidien - transport, eau chaude, électroménager - et dans le débat public. Quelles énergies pour demain ? Quel impact sur le climat ? Quels défis techniques, quels risques ? Jusqu'à nos spots de pub : « L'énergie est notre avenir, économisons-là » ! Nous connaissons en effet une parenthèse enchantée mais provisoire de l'histoire humaine : celle de l'énergie disponible et bon marché.

    Pour autant, ce qui se cache derrière le mot « énergie » n'est pas si clair. Pas facile de comprendre les enjeux des débats sur la transition énergétique, souvent trop techniques ou partisans.

    Cet ouvrage aborde avec pédagogie mais sans simplisme des grands sujets de l'énergie. Avec ce premier tome, vous en saurez plus sur la nature de l'énergie et sa place dans nos vies quotidiennes, en France et ailleurs. Vous verrez comment on la consomme et son lien avec le réchauffement climatique. Vous vous poserez la question du mode de transport le moins énergivore et mettrez en balance les bons et les mauvais côté d'un bain chaud. Vous reviendrez au temps des moulins à vent, touillerez la soupe, monterez les marches et embarquerez sur un dirigeable. En découvrant comment elle se transforme, vous verrez l'énergie sous toutes ses formes.

    Jo Hermans est professeur émérite de physique à l'Université de Leiden, aux Pays-Bas. En complément de son engagement dans l'enseignement et la recherche, il est l'auteur de plusieurs ouvrages de vulgarisation scientifique où il explique avec clarté, rigueur et humour les phénomènes physiques qui accompagnent notre quotidien.
    Pierre Manil est ingénieur-chercheur au Commissariat à l'Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA). Il dirige le bureau d'études mécaniques de l'Institut de Recherche sur les lois Fondamentales de l'Univers (Irfu).

  • L'énergie baigne notre Monde : sans elle, pas un mouvement, pas une action, pas de vie. Elle est omniprésente dans notre quotidien - transport, eau chaude, électroménager - et dans le débat public. Quelles énergies pour demain ? Quel impact sur le climat ? Quels défis techniques, quels risques ? Jusqu'à nos spots de pub : « L'énergie est notre avenir, économisons-là » ! Nous connaissons en effet une parenthèse enchantée mais provisoire de l'histoire humaine : celle de l'énergie disponible et bon marché.

    Pour autant, ce qui se cache derrière le mot « énergie » n'est pas si clair. Pas facile de comprendre les enjeux des débats sur la transition énergétique, souvent trop techniques ou partisans.

    Cet ouvrage aborde avec pédagogie mais sans simplisme des grands sujets de l'énergie. En parcourant ce deuxième tome, vous verrez comment exploiter l'énergie solaire et celle du vent, mais aussi celle des vagues, des marées, des lacs et du centre de la Terre. Vous recevrez un éclairage technique sur les opportunités et les risques du nucléaire ainsi que sur les espoirs placés dans la fusion. Vous mettrez de l'hydrogène dans votre réservoir et réf échirez au stockage d'énergie de demain. En parcourant les différentes sources d'énergie, vous comprendrez la complexité des choix et la richesse des opportunités qui s'offrent à nous.

    Jo Hermans est professeur émérite de physique à l'Université de Leiden, aux Pays-Bas. En complément de son engagement dans l'enseignement et la recherche, il est l'auteur de plusieurs ouvrages de vulgarisation scientifique où il explique avec clarté, rigueur et humour les phénomènes physiques qui accompagnent notre quotidien.
    Pierre Manil est ingénieur-chercheur au Commissariat à l'Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA). Il dirige le bureau d'études mécaniques de l'Institut de Recherche sur les lois Fondamentales de l'Univers (Irfu).

  • Du tube à essai jusqu'aux confins de la galaxie, cet ouvrage mène une enquête approfondie sur l'origine de la vie et part à la recherche de Tiamat, cette planète imaginaire susceptible de rassembler les conditions de son apparition.

  • Longtemps, on a évalué le temps qui passe à partir du mouvement
    apparent du Soleil, c'est- à-dire à partir de la rotation de la Terre sur elle-même. Il y a quelques décennies, les physiciens ont redéfini la seconde à partir de propriétés fondamentales des atomes. Comment ? Pour quoi faire ? Ce livre à la fois scientifique et de vulgarisation raconte l'histoire de cette unité de temps universelle.

  • Si on se débarrasse de toute matière, de la Terre, de la Lune, des étoiles, de tout ce qui est matériel, que reste-t-il ? Le concept de vide a intrigué et fasciné les hommes depuis l'aube des temps. Frank Close nous amène au coeur de cette notion, et nous montre la richesse de ce qui se cache dans le vide, et la profondeur des questions qui s'y rattachent. Cette quête nous entraine des spéculations philosophiques des débuts de la civilisation jusqu'aux questions les plus actuelles de la physique moderne, comme l'indiscernabilité quantique, les dimensions supplémentaires, le champ de Higgs ou l'origine de l'Univers. Si nous pouvons comprendre ce qu'est le rien, nous pouvons peut-être alors entrevoir comment tout pourrait en être sorti.

  • Où sera le prochain séisme ? Après chaque tremblement de Terre, les médias, la population questionnent, en vain, les sismologues. Et, disons-le sans détour, pas plus que nos collègues nous n'apporterons de réponse à cette interrogation. Les séismes ont toujours fasciné par leur imprévisibilité et les destructions qu'ils occasionnent. Mais pourquoi la prédiction, le Graal de la sismologie résiste-t-elle tant aux efforts des scientifiques ? Quelles sont les stratégies mises en place pour progresser vers cet objectif ultime ? Cet ouvrage vise à offrir à un large public un panorama simple de la sismologie en ce début de XXIe siècle, sans aucune formule mathématique mais sans occulter la complexité des problématiques traitées. Nous présenterons les techniques d'observation des séismes, les méthodes d'analyse des données, les grands défi s actuels de cette jeune science ainsi que les applications non sismologiques de la sismologie, de la détection des essais nucléaires à l'analyse d'explosions accidentelles. Seront aussi présentés les métiers de la sismologie, les séismes causés par les activités humaines, notamment l'exploitation des gaz de schistes et la communication avec le public à l'heure d'Internet et des réseaux sociaux. Et bien entendu, le lecteur trouvera les réponses à toutes les questions qu'il se pose sur les séismes, quelles sont leurs causes, qu'est ce que la magnitude, combien sont détectés chaque année... et même l'empreinte sismique de la victoire Italienne de la coupe du monde de foot de 2006 !

  • En 1959, le physicien Richard Feynman envisage la possibilité qu'on puisse utiliser des objets, dont la taille se mesure en milliardièmes de mètres. Quelques décennies plus tard, c'est chose faite, avec l'essor des nanotechnologies puis de la biologie de synthèse.
    Louis Laurent aborde le sujet par un voyage imaginaire vers l'infiniment petit, qui illustre à quel point le nanomonde peut être déroutant. À la suite de ce récit, le lecteur féru de sciences, trouvera un exposé sur la manière dont les lois de la physique se manifestent à cette échelle.
    Puis on entre dans le concret, avec la microélectronique, les nanosystèmes naturels, les efforts des chimistes pour fabriquer le moteur ultime, les matériaux intelligents, la micro-robotique et les derniers développements de la biologie de synthèse. L'auteur nous convie alors à une réflexion prospective sur la frontière de la complexité, qui sépare l'artificiel du naturel.
    L'approche adoptée dans ce livre est originale. Tout d'abord, cet ouvrage ne se réclame d'aucune discipline scientifique, physique, chimie et biologie étant traitées ensemble. D'autre part, les développements scientifiques sont très vivants, enrichis de mises en perspective historiques, d'anecdotes, mais aussi de références à la science-fiction. Le dernier chapitre, plutôt inhabituel dans ce type d'ouvrage constitue une mini anthologie de science-fiction.

  • L'histoire de ce minuscule parasite, le toxoplasme, nous concerne tous, ou presque. Il contamine les animaux à sang chaud, dont l'Homme. Parasité par le toxoplasme, un rat recherche la compagnie d'un chat, au lieu de le fuir. Et nous, les humains ? Sans manifester des signes visibles de maladie, nous sommes, en France, une moitié de la population à l'abriter dans nos cerveaux.
    Comment y atterrit-il ? Qu'y fait-il ? Le toxoplasme peut-il influencer nos actions ? Notre personnalité même ? Les recherches épidémiologiques, cliniques, psychologiques nous donnent des indices : l'infection par le toxoplasme est corrélée, par exemple, avec certaines pathologies cérébrales et avec certains comportements à risque.
    Mais comment le sait-on ? L'auteur s'attache à concilier l'intelligibilité du langage et la rigueur de l'exposé ; la fenêtre qu'elle entrouvre sur la « science en devenir » contribue à bâtir une attitude « raisonnablement critique et raisonnablement confiante » à l'égard des découvertes scientifiques. En présentant les faits et méfaits du toxoplasme, l'ouvrage introduit au monde du parasitisme, ce mode particulier, mais non unique, de cohabitation entre les organismes.

empty