Laura Vichi

  • Après Bulo Matari de Vincent Geens (" Cahier Henri Storck " n° 1), le segment de l'avant-garde au documentaire social : questions cette fois de définitions et de genres cinématographiques, d'esthétique et d'engagement personnel, de contraintes et de liberté, de contexte historique et d'influences cinéphiles.
    Entre les deux remarquables premiers " films de montage " du cinéaste ostendais (Sur les bords de la caméra et Histoire du Soldat inconnu) et l'écriture grinçante et fantaisiste de la Courte Echelle, l'étude de Laura Vichi aborde un ensemble d'une dizaine de films, qu'elle confronte aux états progressifs du scénario et à divers matériaux (entretiens, correspondance, notes de travail...) qu'elle analyse avec minutie et synthétise utilement.
    Un appareil critique imposant, de nombreuses références, des emprunts à la presse de l'époque et des conversations inédites (avec Storck et avec une protagoniste de Borinage) complètent ce travail, approche méthodique du " sens du social " d'Henri Storck et, au-delà, hommage rendu à son profond humanisme.

  • This book of peer-reviewed contributions presents the latest findings in classification, statistical learning, data analysis and related areas, including supervised and unsupervised classification, clustering, statistical analysis of mixed-type data, big data analysis, statistical modeling, graphical models and social networks. It covers both methodological aspects as well as applications to a wide range of fields such as economics, architecture, medicine, data management, consumer behavior and the gender gap. In addition, it describes the basic features of the software behind the data analysis results, and provides links to the corresponding codes and data sets where necessary.

    This book is intended for researchers and practitioners who are interested in the latest developments and applications in the field of data analysis and classification. It gathers selected and peer-reviewed contributions presented at the 11th Scientific Meeting of the Classification and Data Analysis Group of the Italian Statistical Society (CLADAG 2017), held in Milan, Italy, on September 13-15, 2017.

  • Ce livre vise à tracer - en guise de fil d'Ariane - une cartographie de la théorie et de la pratique du cinéma de Jean Epstein à partir de sa relation avec l'idée de réel dans son évolution, en tenant compte des contextes culturels qui ont pu l'influencer. Dès le lendemain de la première guerre mondiale, nombre de réfle­xions d'ordre esthétique apparaissent autour du réel cinématographique, no­tamment du cinéma de non-fiction. Epstein, comme Ricciotto Canudo, Émile Vuillermoz, Louis Delluc et Germaine Dulac, voit souvent en celui-ci le lieu privilégié de la photogénie. Chiara Tognolotti et Laura Vichi explorent la façon dont le cinéaste participe à cette réflexion, comment il se l'approprie et l'intègre pour faire évoluer sa pensée jusqu'à ses derniers travaux. S'appuyant sur un certain nombre de documents d'archives - articles de revue et journaux, projets de films, écrits inédits, fiches de lecture - les auteures essayent d'esquisser les lieux les plus marquants du terroir de la pensée epsteinienne qui semble posséder les formes d'un archipel se détendant en une mer imaginaire qui arrive à effleurer la pensée contemporaine sur le cinéma.

empty