L'angoisse de penser

À propos

Qui n'a, au moins une fois, rencontré l'angoisse ? Palpitations, boule au creux de l'estomac, souffle coupé, malaise qui enfle sourdement... L'angoisse est une « ventouse posée sur l'âme », disait Antonin Artaud. Est-elle la voie obligée d'entrée dans l'écriture : l'impouvoir qu'explorèrent Blanchot et Derrida, le vertige du « comment commencer » qu'évoquent Beckett ou Foucault, « l'expérience abjecte » de la psychanalyse selon Lacan, le grouillement informe de l'être pour Levinas ? La pensée est-elle une figure de l'angoisse ?
L'angoisse dont il s'agit ici n'a pas la familiarité de nos peurs intimes, aussi violentes soient-elles. Ce sont pourtant ces mêmes territoires qu'explorèrent nombre d'écrivains et philosophes du XXe siècle. Tous disent la formidable puissance de création gisant au coeur de la négativité anxieuse : déconstruction (Derrida), désoeuvrement, désastre (Blanchot), dédit (Levinas), décréation (Beckett), litanie des « il n'y a pas de... » chez Lacan, fin de l'homme pour Foucault.
L'angoisse de penser désignerait alors cette expérience d'écriture - tantôt jubilatoire, tantôt affolante -, dans laquelle Je pense hors de Moi.

Ce livre est paru en 2008.

Categories : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychologie branches et domaines

  • EAN

    9782707338273

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    161 Pages

  • Poids

    266 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Support principal

    ebook (ePub)

Evelyne Grossman

Evelyne Grossman est professeure de littérature française moderne et contemporaine à l'Université Paris Diderot - Paris 7. Actuelle présidente du Collège international de philosophie, spécialiste de théorie littéraire, elle enseigne à l'intersection de la littérature, de la philosophie et de la psychanalyse et consacre ses recherches à l'étude des écritures-limite du XXème siècle : Artaud, Beckett, Blanchot, Lacan, Derrida, Levinas, Deleuze, entre autres.ÿElle a réalisé chez Gallimard de nombreuses éditions des textes d'Antonin Artaud (notamment les OEuvres dans la collection Quarto et 50 dessins pour assassiner la magie en 2004, Cahier d'Ivry, janvier 1948 et Suppôts et Suppliciations, Poésie/Gallimard, en 2006).

empty