écrire pour exister ; il m'a dit... les suites illogiques de la logique

À propos

Écrire pour exister. Voilà des mots qui peuvent nous interpeller et nous pousser à nous questionner sur notre exister. Ces mots ne nous poussent-ils donc pas à nous décider d'écrire, de réécrire ce que nous avons déjà écrit, de le relire et de le tirer de nos manuscrits ? Ce bouquin est à la croisée des chemins entre le parler et l'écrire, deux réalités qui ne sont ni antithétiques ni aux antipodes l'une de l'autre. Il n'est pas un traité sur l'art d'écrire encore moins sur l'art de parler, de lire ou d'interpréter un texte. Il n'a aucune liaison avec les normes de stylistique et de grammaire. Les divers sujets y abordés ont la pertinence d'entraîner à l'autoresponsabilisation de l'homme en tandem avec la femme, par la parole, l'éducation et la littérature ainsi que par la participation écoenvironnementale et par l'autodétermination sociopolitique. Toutefois, pour son exploitation, il n'est pas nécessaire de le lire dans sa globalité, et l'ordre d'attaque importe peu. Lisez-le comme bon vous semble, car il n'est qu'une suite illogique de la logique.

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences humaines & sociales

  • EAN

    9782342058772

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    110 Pages

  • Copy

    Authorized without restriction

  • Print

    Authorized without restriction

  • Share

    Authorized without restriction

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Florent Kambasu Kasula

  • Naissance : 19-9-1977
  • Age : 43 ans
  • Pays : Zaire
  • Langue : Francais

Détenteur d'un diplôme d'études approfondies en économie, Florent Kambasu Kasula est chercheur et enseignant à l'Université catholique du Graben, en ville de Butembo, République démocratique du Congo. Diplômé en humanités littéraires au Petit Séminaire de Musienene, il a aussi un diplôme de graduat en philosophie. Il a obtenu, en novembre 2016, le prix de poésie « Jean-Pierre Palissier » pour « L'année internationale des seizains d'or » avec l'Association du Verbe Poaimer (http://verbepoaimer.canalblog.com/).

empty